Le Thaipoosam Cavadee a été célébré dans une grande ferveur hier dans tout le pays. Des dizaines de milliers de dévots portant des cavadees se sont rendus aux abords des rivières pour des bains rituels avant d’aller en procession dans les kovils afin de rendre hommage au dieu Muruga, le fils de Shiva. Les célébrations se sont déroulées comme chaque année au Shree Sockalingum Meenatchee Ammen Kovil, Route Nicolay, Sainte-Croix, avec la cérémonie Kodi Ettram, marquant le début de dix jours de jeûne, qui prendra fin ce soir avec le Kodi Errakan, quand le drapeau sera rabaissée. Le président de la République, Kailash Purryag, était présent.
La procession principale de Vishnu Tchetre Mandir de la rue St-Denis est partie devant l’Hôtel du gouvernement. Lors de son passage dans la capitale pour se rendre à la route Nicolay, elle a été rejointe par d’autres processions. La chaleur estivale n’a pas pour autant découragé cette masse humaine qui s’est dirigée vers le lieu sacré entonnant des chants pieux en hommage à dieu Muruga. Les volontaires ont copieusement arrosé l’asphalte brûlant et ont grandement aidé à contrôler le flot des fidèles portant le cavadee et également des sombous (récipients en cuivre) remplis de lait à être versé sur la statue de leur divinité. Certains dévots se sont transpercés les joues, le front, le dos, le torse, le ventre ou les jambes a l’aide de fines aiguilles en argent. Selon la croyance, le jour du cavadee, la lumière de l’astre Poorsam agit sur ceux qui se transpercent le corps.
Le cavadee a aussi été célébré à Rose-Hill où des dévots vêtus d’habits traditionnels et nu-pieds ont, aux sons des tambours et des cymbales, entonné des chants religieux dans l’artère principale de la ville pour se diriger vers la rivière d’Ébène où des prières ont été dites par les prêtres tamouls. Après la cérémonie, les dévots se sont retrouvés pour un repas commun.