Compatir avec et aimer les autres, particulièrement les malades et ceux qui souffrent. Ce sont là les objectifs d’une “marche du crabe” qu’entreprendra Franck Hardy, malade du cancer, dans le cadre de la Journée mondiale des religions. Le Conseil des religions à Maurice, qui soutient ce dernier dans cette démarche, prévoit dans ce contexte une rencontre interreligieuse à l’église Sainte-Croix, à côté du tombeau du Bienheureux Père Laval, le dimanche 20 janvier de 11 h à 12 h 30.
Le président du Conseil des religions, le père Philippe Goupille, rappelle que chaque année, à l’occasion de cette journée mondiale, cette instance interreligieuse organise une rencontre en vue d’une célébration. « C’est une initiative qui vient du Conseil mondial des religions et de l’Association des chefs religieux africains (Religions for Peace) dont notre Conseil mauricien est membre », indique-t-il. D’où la rencontre à Sainte-Croix. « Nous souhaitons que les malades de toutes les religions puissent se retrouver à Sainte-Croix pour vivre ensemble un moment d’espérance et de partage. Nous espérons par ailleurs qu’ils puissent être présents pour vivre ensemble un moment d’espérance et de partage. »
Dans le cadre de cette journée, Franck Hardy, avec la collaboration de l’Association des brancardiers de l’île Maurice, a décidé d’entreprendre « la marche du crabe » durant le mois de janvier. Selon le père Goupille, il a déjà parcouru l’île Maurice à pied pour visiter des malades et les encourager.
Durant ce mois de janvier, Franck Hardy a pris l’initiative de marcher et d’effectuer un pèlerinage dans les hôpitaux de Poudre d’Or, du Nord, Jeetoo (Port-Louis), Candos et Brown Séquard. Au cours de ce pèlerinage, il se mettra à l’écoute des malades qu’il rencontrera et leur servira de messager en venant déposer leurs témoignages au cours de la prière interreligieuse à Sainte-Croix.
Lors de la célébration à Sainte-Croix, les représentants de toutes les religions (hindouisme, bouddhisme, islam, foi bahaïe, christianisme) présenteront brièvement un écrit de leurs textes sacrés sur le problème de la souffrance et de la maladie. Franck Hardy donnera pour sa part un témoignage, fruit de sa rencontre avec les malades dans les différents hôpitaux pour exprimer leurs attentes et leurs aspirations. L’évêque de Port Louis ou son représentant devrait dire une prière d’action de grâce et de bénédiction.
La célébration verra par ailleurs la participation de l’Angels Special School et du Centre Loïs Lagesse. Une participation symbolique du lien que le Conseil des religions veut créer avec les handicapés avec la collaboration de The Global Rainbow Foundation.