Photo illustration

À l’issue de l’exercice du tirage au sort tenu le 14 août dernier, les 574 marchands de la foire ont depuis le vendredi 23 août commencé à recevoir leur “letter of award”. Ils ont jusqu’au 31 août pour signer un contrat avec la mairie de Port-Louis, et ce avant de prendre place dans leurs nouveaux endroits respectifs.

« Depuis le vendredi 23 août, une partie des marchands de la foire Decaen a commencé à recevoir une lettre, avec des détails sur l’exercice du tirage au sort ainsi que l’endroit où ils seront relogés et leur numéro d’étal. À ce stade, aucun marchand n’a objecté à l’endroit ni au numéro d’étal. D’autres marchands recevront leur lettre cette semaine. Ensuite, ils auront tous jusqu’au 31 août pour aller signer un accord avec la mairie de Port-Louis en ce qui concerne ce relogement temporaire », affirme Hydar Ryman, de la Street Vendors’ Association.

Il nous revient que la structure rue Ingénieur, soit à côté de l’autopont, accommodera 49 marchands au lieu de 35, comme prévu initialement. Au Ruisseau du Pouce, 58 maraîchers et 126 marchands de produits non alimentaires s’y installeront. Enfin, à la Place de l’Immigration, 44 marchands de produits alimentaires et 226 marchands de produits non alimentaires y opéreront. « Après la signature des contrats jusqu’au 31 août prochain, nous pensons que la foire Decaen sera vidée le 1er septembre. Le consortium pourra alors prendre possession des locaux pour la réalisation du projet Victoria Urban Terminal », indique Hydar Ryman.

Et de faire ressortir que le Victoria Urban Terminal accommodera 1 436 marchands de la capitale à l’achèvement du projet. « C’est le nombre de marchands ambulants recensés par la mairie de Port-Louis lors d’un recensement réalisé en 2015. Nous avons appris qu’il y a une poignée de marchands qui n’étaient pas recensés mais subissent actuellement un “screening” afin de déterminer s’ils peuvent éventuellement figurer sur la liste », explique notre interlocuteur.