Avec l’étape du Nomination Day franchie, le Remake 2000 a lancé dès hier soir sa campagne électorale pour les arrondissements de Beau-Bassin avec une première mobilisation à Barkly. Les trois députés mauves de la circonscription N° 20, Rajesh Bhagwan, Kee Chong Li Kwong Wing et Franco Quirin, devaient tour à tour reprendre le slogan « élections corrections » au cours de leurs interventions avant que le Campaign Manager, Rajesh Bhagwan, n’exhorte les partisans à voter « ar laraz pou fer sa netoyaz-la » à la municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill.
D’entrée de jeu, Rajesh Bhagwan, qui présidait cette mobilisation nocturne, devait faire ressortir que les partisans de l’alliance MMM/MSM attendaient la tenue de ces élections municipales avec impatience. Il devait enchaîner que son seul regret dans la conjoncture est que le maire sortant de Beau-Bassin/Rose-Hill, Norbert Froget, ne briguera pas les suffrages : « Froget pa pou kandida. Sa mem mo sagrin ! Sinon li ti pou gagn enn rakle ! ».
Le Campaign Manager devait plus tard mettre en exergue l’enjeu crucial de ces municipales après avoir dressé un chapelet de scandales attribués au gouvernement de Navin Ramgoolam. Rajesh Bhagwan a ainsi appelé à des « élections corrections » en vue de permettre au Remake 2000 de prendre le contrôle des villes soeurs. « MMM/MSM pe vini pou redress minicipalite. Zot bizin enn eleksyon koreksyon. Me sirtou enn eleksyon koreksyon au nivo du gouvernma. Ou bizin pare pou al taye-raze dan sa eleksyon-la. Bizin vot ar laraz pou fer sa netoyaz-la », a lancé Rajesh Bhagwan.
Après avoir survolé la saga Bangaleea avec la valise de Rs 300 millions entre autres, il a fait ressortir que les municipales seront synonymes de prélude aux élections générales. « Kouma dir nou pe sofe-la. Nou pou avoy enn message for Ramgoolam ek Xavier Duval. Zot finn kokin eleksyon en 2005 ek si MSM pa ti ek Ramgoolam, li pa ti pou revini en 2010 ! », a soutenu Rajesh Bhagwan.
Le Campaign Manager devait par la suite faire une brève présentation des neuf candidats de l’alliance MMM/MSM en lice dans les wards 4, 5 et 6 : Maryline Sandapa, Gaëtan Aurokium et André Toussaint — Adillah Auckbaraulee-Khodabux, Jules Rivet et Andee Kinsley Lai Kong Ling — Anita Arlapen, Bhoopendrasingh Budlorun et Hayatullah Sairally. Sur une note d’humour, Rajesh Bhagwan devait comparer cette équipe alignée à une sélection du Real Madrid et de Barcelone avec les Messi et Ronaldo ; avant d’indiquer les trois entraîneurs qui tiennent les rênes, lui-même et les députés Kee Chong Li Kwong Wing et Franco Quirin.
De son côté, Kee Chong Li Kwong Wing devait ouvertement critiquer les conseillers de la majorité siégeant à Beau-Bassin/Rose-Hill durant ces sept dernières années. « Pandan 7 ans zot finn ABC : Asize Bez Kas ! Me zot finn oussi MBC : Manze Bwar Chake ! Ou finn mett zot laba pou fer enn travay pou ou, pou amelior kalite lavil ek donn bann fasilite sitadin. Me o lie zot travay pou ou, zot manze bwar. Norbert Froget li, tou so letemps fini dan avion ! » a lancé Kee Chong Li Kwong.
Franco Quirin devait en rajouter une couche au cours de son intervention en indiquant que « telma Nobert Froget finn enn bon lemer sa, li sove li ale papa ! Li napa poz kandida parski li kone ki kalite bate kondire li ti pou gagne ». Le député Franco Quirin a par ailleurs vivement critiqué le budget du Grand argentier Xavier-Luc Duval pour 2013 et le ministre des Sports Devanand Rittoo pour le projet d’un complexe sportif au coût de Rs 137 millions à Triolet pour ne pas avoir réalisé d’études sur les besoins des jeunes en termes d’infrastructures sportives dans cette région rurale.