L’heure était aux récompenses, hier après-midi au gymnase de Phoenix. Et ce, dans le cadre de la remise de cash-prizes aux sportifs ayant brillé sur l’échiquier international de janvier à juin derniers.
La principale bénéficiaire aura été incontestablement l’haltérophile Roilya Ranaivosoa, qui a décroché un pactole de Rs 351 000. Soit Rs 270 000 pour ses trois médailles d’or obtenues lors des derniers championnats d’Afrique au Cameroun et Rs 81 000 pour son reclassement aux derniers Jeux d’Afrique tenus au Congo-Brazzaville.
Pour rappel, Roilya Ranaivosoa s’était retrouvée sur la deuxième marche du podium à l’épaulé-jeté, à l’arraché et au total olympique lors de cette dernière compétition. Toutefois, elle devait par la suite bénéficier de la disqualification de la Nigériane Elizabeth Onuah, convaincue de dopage.
Au cours de la cérémonie tenue hier, il faudra également noter les Rs 90 000 remises à Yannick Lincoln pour sa consécration aux championnats d’Afrique de VTT, les Rs 80 000 obtenues par Christopher Lagane pour sa victoire aux championnats d’Afrique de cyclisme ou encore les Rs 60 000 remises à Sarah Syla pour sa performance aux championnats du Commonwealth de judo.
Au cours de son allocution, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Yogida Sawmynaden, a d’emblée fait ressortir que 2016 se veut être la continuité d’une saison 2015 « qui est demeurée dans les annales ». Selon lui, ces récompenses se veulent un soutien aux sportifs « qui demeurent au coeur de la vision et des projets du MJS ».
Il a également eu des mots élogieux pour deux hauts cadres de son ministère, à savoir Rajen Descann et Dev Auchoybur. Le premier pour « le travail de fourmi » au sein de la High Level Sports Unit, et l’autre pour avoir été la cheville ouvrière du projet de bourses à une cinquantaine de sportifs à l’issue de leur carrière.
Il est à noter qu’une somme globale de Rs 1,4 million a été distribuée entre les différents récipiendaires hier.