Tous les médaillés et entraîneurs mauriciens, participant aux derniers Jeux des Îles de l’Océan Indien à Mahé (Seychelles), se sont partagé la coquette somme de Rs 3,429,000 de primes offertes par le Ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS). Cette remise de chèques a eu lieu au Swami Vivekananda International Convention Centre (SVICC) à Pailles en présence du Premier Ministre, Navin Ramgoolam.
« Après les efforts, la grande récompense », précise le chef du gouvernement, qui est très fier de la performance de nos sportifs, qui ont ramené un total de 154 médailles, dont 38 en or, 65 d’argent et 54 de bronze. « C’est une fierté d’être mauricien. Ces Jeux ont été extraordinaires et je tiens à féliciter les athlètes, qui se sont comportés comme une vraie famille. Ils ont fait honneur au pays et ont eu un comportement exemplaire. Il ne faut pas oublier qu’on ne devient pas un champion du jour au lendemain. In order to reach the top of the mountain, you have to climb every rock », ajoute-t-il. Le PM a aussi indiqué que le sport est une solution pour les problèmes sociaux. « C’est une école de vie. Le dépassement de soi, l’effort, la persévérance, sont autant de valeurs qui contribuent à la réussite et je veux laisser cet héritage à la jeune génération, qui est, de croire dans le travail et la discipline »
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, a, pour sa part, rappelé les moments intenses vécus aux côtés des athlètes aux Seychelles qui ont fait honneur à la patrie. « Nous avons donné le maximum en terre seychelloise. Nous ne pouvions pas faire mieux. Bien sûr, j’aurais été un homme comblé si nous avions récolté plus de médailles, mais, après avoir eu la chance de suivre ses athlètes aux Jeux, je dois avouer que chaque médaille possède sa propre histoire et son lot d’émotions. C’était des moments inoubliables avec des sportifs exceptionnels ».  Le ministre de la Jeunesse et des Sports s’est apesanti sur la belle prestation de nos nageurs dans le bassin de Roche-Caïman ou encore le tour de force des cyclistes locaux. Le ‘Motherland’ a résonné à dix reprises, pour le plus grand bonheur des Mauriciens. « C’était une joie indescriptible. Les nageurs ont impressionné plus d’un, de par leur détermination tout comme les cyclistes lors des contre-la-montre, individuel et par équipes. Comment puis-je oublier la bravoure de nos badistes ainsi que de nos pongistes? Ils ont été incroyable. Et que dire de nos handisportifs : Scody Victor, Gaysheeka Rungoo, Ingrid David et autres Jean-Vincent Duval, qui ont été exacts au rendez-vous ».
Les sportifs mauriciens ont tous travaillé ensemble dans la même direction, pour pouvoir surmonter les obstacles. Le ministre est également revenu sur le fait que dans quelques disciplines, les sportifs sont complètement passés à côté de la plaque. « Nous avons deux ou trois excuses valables comme la boxe et le judo dans certains cas mais j’ai constaté qu’il y avait des manquements concernant la relève dans certaines disciplines. Toutefois, dans le sport comme dans la vie, nous ne pouvons pas nous permettre de regarder éternellement dans le rétroviseur. Nous devons continuer à aller de l’avant et tirer des leçons du passé pour progresser afin d’être plus fort dans quatre ans pour les JIOI de 2015 », dit Devanand Ritoo. Ce dernier a notamment tenu à remercier le gouvernement, les officiers du ministère, les partenaires du privé ainsi que le Fan Club Kop Moris, qui a apporté un soutien indéfectible aux sportifs. 
Par ailleurs, c’est la nageuse Heather Arseth qui s’est taillé la part du lion avec un chèque de Rs 107,000 grâce à ses trois médailles d’or alors que la leveuse de fonte, Shalinee Valaydon, s’est vu remettre une somme de Rs 90,000. D’autres athlètes, qui ont brillé sur le plan continental ont aussi été récompensés, à l’image des triathlètes, Samuel Mariette, Mathieu Mamet et Fabienne St Louis.
———————————————————————————————————————————