La compagnie Lafarge a remis, dans le cadre de son programme CSR, un chèque à la Mauritius Mental Health Association, l’Educational Therapy Centrer et les Parents Support Group. La cérémonie s’est tenue à l’hotel Labourdonnais.
« Nous avons souvent mis l’accent sur la sécurité routière mais cela ne veut pas dire que nous avons mis la santé de côté. C’est pour cette raison que nous avons voulu mettre en avant des projets axés dans ce domaine. Et je dois dire que les trois associations réalisent un travail formidable et méritent cette aide. Nous avons aussi toujours privilégié l’importance de la santé de nos employés », a expliqué Brigitte Spitzbarth, directrice de Lafarge.
« Je profite de cette cérémonie pour annoncer que mon ministère a lancé une Victime Empowerment And Abuser Rehabilitation Policy à l’intention des entreprises. Nous formerons ceux qui travaillent dans le département des ressources humaines et qui auront pour tâche de cibler toute personne vulnérable à la violence, quelle soit la victime ou l’agresseur. L’objectif sera aussi de proposer des thérapies aux agresseurs en vue de leur réintégration dans la société. Cette nouvelle approche pourrait bien contribuer à une société meilleure », a pour sa part déclaré la ministre de l’Égalité des genres, du Développement de l’enfant et du Bien-être familial, Mireille Martin.
Le ministre de l’Intégration sociale et de l’Economic Empowerment Suren Dayal était également présent.