Le Mauritius Turf Club a-t-il enfreint ses propres règlements suite au remplacement de Derreck David par Johnny Geroudis sur Istiqraar lors de The René Lincoln Cup ? Tout porte à croire que tel est le cas si on prend en considération qu’il existe un règlement sur le cas d’une indisponibilité de la part d’un jockey au cours d’une journée.
C’est le sentiment qui se dégage après avoir pris note du Règlement H.1 des Directions For Racing Season 2013. Au niveau des Racing Stewards, on déclare avoir fait le mieux dans l’intérêt des courses, de ceux qui avaient misé sur les chances d’Istiqraar et aussi parce qu’il n’y avait pas de jockey étranger disponible pour piloter le cheval de l’écurie Allet. En parlant de cette dernière, il faudrait aussi savoir que le board des Racing Stewards avait aussi donné gain de cause à l’écurie Allet qui avait, lors de la 23e journée, formulé une demande pour remplacer Karis Teetan par Derreck David.
Ce qui se passa dimanche dernier, c’est que Derreck David se blessa dans la Coupe d’or et fut contraint à déclarer forfait pour le reste de la journée. Dans la septième épreuve, l’écurie Allet avait engagé deux chevaux dont Rasheed qui devait être piloté par Derreck David. L’écurie Allet formula alors une demande en faveur de Johnny Geroudis pour monter Rasheed et cettedemande fut agréée sans qu’il y eut la moindre protestation.
Or, avant la huitième course quand l’annonce fut faite que Johnny Geroudis allait aussi être en selle sur Istiqraar, l’écurie Foo Kune objecta formellement à cette titularisation, tout en mettant en avant que cela allait à l’encontre du Règlement H (1) vu que l’écurie Rousset avait déjà un partant engagé dans la course.
Mais le board des Racing Stewards, présidé par le Chairman of Stipes Ian Paterson, trouva que le point avancé par l’écurie Foo Kune avait sa raison d’être mais « qu’on ne pouvait pas allouer la monte d’Istiqraar à Vinay Naiko, un jockey qui n’avait remporté qu’une seule course en trois ans et que le mieux était de confirmer la monte de Johnny Geroudis sur le cheval de l’écurie Allet.» Ian Paterson déclara aussi que toute décision qui aurait été prise serait l’objet de critiques mais qu’il pensait que la bonne décision avait été prise.
Contacté par Turf Magazine, l’entraîneur Budheswar Gujadhur a déclaré préférer ne pas faire de commentaires sur cette affaire tout en faisant référence à ce qu’a publié notre confrère Le Mauricien, le lundi 28 octobre dernier.