On est arrivé à la dernière manche du championnat des 4-ans. Les deux premières étapes ont débouché sur deux différents vainqueurs. Valeur du jour, c’est M L Jet (9 points) qui mène devant Cherish The Charm (7 points) et Rampant Ice qui en a 3 au compteur. Le titre se jouera à coup sûr entre ces trois-là et cela ne veut pas nécessairement dire que c’est l’un des deux qui remportera la course. On est d’avis qu’on aura droit à un troisième vainqueur, et là, on pense surtout à Scotsnog. Ce qui vient à dire que celui qui accrochera la deuxième place sera sacré champion des 4-ans.
On avait hâte de connaître les montes des jockeys du côté de Gilbert Rousset avec ses deux engagés, Cherish The Charm et Scotsnog. On connaît maintenant à quelle cravache est associé l’un ou l’autre. Le premier nommé — associé au nouveau club jockey, le Britannique Jean-Pierre Guillambert —  a, depuis la saison dernière, continué à grimper les échelons, et a fait table rase depuis le début de la saison. L’autre — piloté par le nouveau jockey de l’établissement, Bernard Fayd’herbe — est une nouvelle unité pour 2016 et, après une courte défaite dans la Duchesse, n’a cessé de progresser et de se montrer plus mature. Qui plus est, il s’est imposé en adoptant une tactique qui ne lui sied pas vraiment selon son entourage, sauf qu’on n’a pas eu l’occasion de le voir évoluer en attentiste.
Cherish The Charm est placé complètement à l’extérieur (ligne 6) et on ne voit pas d’autre option que celle de se porter vite à l’avant. Il risque cependant d’avoir à travailler car Scotsnog a intérêt que la course soit lancée sur un bon rythme. M L Jet — avec toujours Donavan Mansour on board, qui a aussi hérité d’une meilleure ligne, ne devrait pas non plus se laisser faire facilement. Au sujet de ce dernier, il serait bon de signaler que sa dernière course est à ignorer car on est sous l’intime conviction que son jockey s’est montré mal inspiré en ne tirant pas profit du fait que son adversaire principal avait été plus lésé que lui au départ. Il avait fourni un effort au plus mauvais moment et n’a pu être compétitif pour la victoire.
Pour en revenir à Cherish The Charm, on sait que c’est un cheval courageux qui possède une double accélération. On trouve toutefois qu’il a eu une course dure la dernière fois. Qu’on ne vienne pas dire qu’il l’avait emporté dans un temps de sénateur car il faut tenir en ligne de compte le retard qu’il avait accumulé au départ. Il se battra jusqu’au bout, comme à son habitude, mais risque de trouver plus fort que lui sur sa route.
Celui qui, selon nous, le devancera à l’arrivée n’est nul autre que son compagnon d’entraînement Scotsnog, qui est plus frais et qui n’a pas encore montré le meilleur de lui-même. Rien qu’à le voir évoluer à l’entraînement donne une indication qu’il est en plein progrès. On pense qu’il n’a pas encore atteint sa meilleure forme. Il se contentera de suivre le numéro deux de l’établissement avant de passer à la vitesse supérieure.
Dans cette course est engagé une nouvelle unité, Parachute Man, qui tente le coup de poker de s’imposer sur 1850m avec la cravache australienne Stephen Baster sur le dos. Ce cheval vient chercher sa qualification pour le Maiden et doit engranger des points d’entrée. Il est un stayer confirmé et peut bien faire sur la distance. Il est considéré comme rapide au départ, mais il reste à savoir s’il peut démarrer aussi rapidement que ses adversaires du jour. Il a laissé une bonne impression à l’entraînement lors de son dernier galop sur la grande piste. On préfère toutefois le voir cette fois.
Rampant Ice (confié au jockey de l’établissement, le Sud-Africain Anthony Andrews), bon deuxième dans la deuxième manche du championnat des 4-ans, est aussi en lice. Entre ces deux courses, il compte une participation dans le Barbé où il n’a été qu’un simple figurant. Disons que cette contre-performance peut être mise sur le compte de la seconde course après repos. Même en prenant cela en considération, on trouve qu’il devrait se satisfaire d’une place.
Quant au dernier engagé, Kings Advisor, monté par le Mauricien Dinesh Sooful, on ne voit pas vraiment ce qu’il vient faire dans cette course et sur la distance, sauf peut-être pour s’assurer que la course soit maintenue. Cela peut également être une indication que l’entourage de Ricky Maingard est confiant quant à une très bonne course de Parachute Man.
Pour notre part, on reste attaché à notre choix qui est Scotsnog.