Le championnat des 4-ans a livré son verdict samedi dernier avec la tenue de la dernière manche. Si Scotsnog a fait sienne cette ultime confrontation, c’est M L Jet qui a été couronné meilleur 4-ans à la faveur de sa troisième place. Pour rappel, le pensionnaire de l’entraînement Rameshwar Gujadhur avait remporté la première manche sur 1400m (7 pts) avant de prendre une modeste 4e place (1 pt) dans la deuxième manche qui vit la victoire de Cherish The Charm. Ainsi, avec un total de 10 points, il succède à Kremlin Captain au palmarès pour atteindre l’objectif qu’il s’était fixé en début de saison. Hormis la consécration de M L Jet, l’entraînement Rameshwar Gujadhur et son jockey Donavan Mansour ont connu une journée faste à l’occasion de ce 17e acte en s’adjugeant un beau quadruple. Five Star Rock a montré la voie à Blow Me Away et Captain Magpie avant que Seven Fountains ne clot le festival. Ce tour de force a relégué au second plan la belle victoire de Scotsnog dans ledit championnat alors que le nouveau No Resistance a permis à Shirish Narang de fêter de la plus belle des manières ses premiers jours de noces. Ce coursier a permis dans la même foulée à Jean-Pierre Guillambert de goûter à son premier succès au Champ de Mars.   
Cette dernière manche se disputait à poids d’âge et à ce titre, c’est M L Jet qui fut le plus avantagé, étant doté d’un MR de 70. Mais le favori avait pour nom Scotsnog, porte-drapeau de l’entraînement Gilbert Rousset, qui restait sur deux convaincants succès. Choix de Bernard Fayd’herbe, il a été exact au rendez-vous, confirmant qu’il est en pleine ascension.
Avec Cherish The Charm et Scotsnog, deux engagements de choix, l’entraînement Gilbert Rousset avait les cartes en main et c’est sans surprise qu’on vit le premier nommé, confié à Jean-Pierre Guillambert, prendre la direction des opérations avec Scotsnog dans son sillage. Donavan Mansour n’eut d’autre choix que de placer M L Jet en troisième position précédant Parachute Man, Rampant Ice et Kings Advisor.
Le meneur imprima un bon rythme à l’épreuve dans la partie initiale avant de baisser en tempo dans la ligne d’en face. Sentant sans doute le coup fourré, Donavan Mansour décida de deboîter M L Jet qui étendit ses longues foulées. Parachute Man prit son sillage alors que Rampant Ice et Kings Advisor étaient décrochés. Nous sommes alors à environ 700m de l’arrivée. Le coup tactique de Mansour avait pour but de garder enfermé Scotsnog et tenter de prendre le first run sur le porte-drapeau de l’entraînement Gilbert Rousset.
M L Jet poursuivit sur le même rythme dans la dernière courbe pour attaquer franchement Cherish The Charm. Impassible, Bernard Fayd’herbe attendit la fin des false rails pour lancer franchement Scotsnog tandis que Rampant Ice et Kings Advisor étaient déjà battus.
À peine eut-il mis le nez a la fenêtre en début de ligne droite que M L Jet se retrouva sous la menace de Scotsnog qui fut lancé à l’intérieur. Au même moment on prit connaissance de la progression de Parachute Man en pleine piste. Mais le temps que l’imposant pensionnaire de l’entraînement Ricky Maingard trouvât son momentum, Scotsnog avait déjà fait le plus difficile. Même s’il termina en bolide sur la fin, Parachute Man ne put coiffer le hongre bain brun mais il réussit tout de même à priver M L Jet du premier accessit. Cherish The Charm, bien que quatrième, fut relégué à plus de 8L dans ce qui constitue sa plus mauvaise performance depuis qu’il évolue au Champ de Mars. Scotsnog boucla les 1850m en 1.54.66.
Comment passer sous silence la belle performance de Parachute Man qui, même s’il n’a pu réaliser l’exploit de débuter victorieusement sur 1850m, laisse entrevoir un potentiel indéniable. Coursier imposant (il faisait 564kg à la pesée vendredi matin), qui s’est déjà aventuré jusqu’à 3200m dans son pays d’origine, on est d’avis qu’il sera un sacré client dans le Golden Trophy (2200m) qui sera disputé dans quelques semaines.