« Merci et bravo pour votre exploit historique. » C’est en ces termes que le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, a accueilli les beach volleyeuses Natacha Rigobert, Élodie Li Yuk Lo, Prisca Seerungen et Heidy Bauda, et leurs encadreurs hier après-midi à son bureau. Au cours de cette rencontre, il leur a réédité son soutien lors de cette dernière ligne de préparation en vue des Jeux Olympiques de Londres.
Le rêve olympique de Natacha Rigobert et Élodie Li Yuk Lo s’est accompli samedi dernier lors du tournoi qualificatif continental tenu au Rwanda. C’est ainsi que Devanand Ritoo s’est réjoui que les investissements placés en elles ont porté leurs fruits. « J’avais cru en vous depuis le tout début et je m’étais dit que Maurice possède certes de belles plages, mais pourquoi ne peut elle pas briller dans les sports de plage, notamment le beach volley. Je suis donc très heureux que nous serons représentés pour la première fois aux Jeux Olympiques dans une discipline collective », a-t-il souligné.
Certes, le rendez-vous de Londres constituera une tout autre paire de manches, mais le ministre s’est voulu confiant. « Ce sera une lourde responsabilité de représenter le pays, mais vous êtes bien lancées pour faire encore l’histoire. » Si la paire Rigobert-Li Yuk Lo est assurée de défendre le quadricolore, la réserviste n’a pas encore été désignée. Par contre, il est confirmé que le Français Thierry Long agira comme entraîneur.
La confirmation a été obtenue de Kaysee Teeroovengadum, président de l’Association mauricienne de volley-ball, qui a également évoqué une éventuelle aide du Trust Fund For Excellence in Sports et qui a loué les efforts et la persévérance des joueuses.
Au nom du groupe, Natacha Rigobert a de son côté remercié tous ceux qui les ont aidées dans cette aventure, à savoir le ministère de la Jeunesse et des Sports, le Comité olympique mauricien, Thierry Long, Reza Itoola et Marjorie Nadal. Cette dernière, pour rappel, était à leurs côtés lors des premiers tournois qualificatifs, avant de se retirer pour cause de blessure.
L’euphorie de la qualification passée, Natacha Rigobert et Élodie Li Yuk Lo quittent le pays samedi pour Nice. Elles participeront au cours de ces deux prochains mois à quatre tournois du Swatch Tour, soit à Rome (12 au 17 juin), Gstaad (2 au 7 juillet), Berlin (11 au 15 juillet) et Klagenfurt (16 au 21 juillet), avant de se rendre à Londres.
Des démarches seront entreprises auprès de la fédération internationale de volley-ball afin qu’elles bénéficient de wild-cards afin de se retrouver dans la poule finale. En décembre prochain, la paire mauricienne participera à la Coupe du Monde au Brésil.