Le commissaire du Travail, des Relations industrielles et de la Sécurité sociale de Rodrigues, Daniel Baptiste, a rencontré hier matin le ministre du Travail, Soodesh Callichurn, à son bureau à la Victoria House. L’objectif de cette rencontre était d’effectuer un état des lieux des obstacles rencontrés par la branche rodriguaise du ministère au niveau des cas ayant trait aux relations industrielles.
Le bureau du Travail à Rodrigues dispose de seulement deux Inquiry Officers et ces derniers n’ont pas le pouvoir de poursuivre ceux se retrouvant en situation d’infraction aux lois du travail. C’est un officier de Maurice qui doit, lorsque le cas se présente, se rendre à chaque fois à Rodrigues, ce qui retarde les dossiers.
Au sujet de la compensation salariale de Rs 600 « accross the board » aux salariés, décidée par le gouvernement, il s’avère que des compagnies à Rodrigues, surtout dans le domaine de la construction, ne l’auraient pas versée à leurs employés. Le ministre Callichurn a rappelé que le paiement de la compensation salariale 2015, qui est de Rs 600, est obligatoire pour les employés à plein-temps dans tous les secteurs. Les employés à temps partiel et touchant un salaire ne dépassant pas Rs 10 000 ont droit à une augmentation de 6 %. Pour un employé à temps partiel touchant plus de Rs 10 000 par mois, la compensation est de Rs 600. Le non-paiement de ladite compensation est un délit, passible d’une amende ne dépassant pas Rs 10 000.
Daniel Baptiste souhaite par ailleurs que Rodrigues soit partie prenante des discussions dans le cadre des amendements qui seront portés aux lois du Travail. Le ministre du Travail n’y a pas objecté. Il se pourrait même qu’il se rende à Rodrigues dans les mois à venir. Autre complication rapportée : la Rodrigues Commission for Conciliation & Mediation (RCCM) n’a pas de vice-président. Cette instance est actuellement présidée par John Milazar.
Le commissaire rodriguais a par ailleurs évoqué des problèmes rencontrés par les employés du groupe Mauritours à Rodrigues. Une rencontre est d’ailleurs prévue ce jeudi 12 février à Maurice au ministère du Travail, cela faisant suite, pour rappel, à une lettre rédigée par un groupe d’employés du tour-opérateur concernant des « irrégularités » dans les salaires.
Le ministre Callichurn, qui a pris note des doléances et propositions du commissaire Baptiste, a annoncé la tenue d’une session de travail bientôt en prenant en considération les spécificités de Rodrigues.