Cela fait plus de quinze ans qu’il roule sa bosse dans l’industrie de la musique internationale. L’Anglo-Mauricien Cedric Perrier a su se frayer une route vers celles des célébrités et des pointures internationales. The Jacksons, Chaka Khan, Eric Clapton, Quincy Jones, Nile Rodgers, Jimmy Jam & Terry Lewis, Damon Hallebardes (Blur, Gorillaz), Anastacia et Robin Gibb, entre autres, sont quelques noms avec qui il a partagé des projets, pour être aujourd’hui un producteur et manager artistique connu, apprécié et respecté dans le milieu.
De ses longues années de carrière, Cedric Perrier, 41 ans, s’est fait sa propre opinion sur la manière dont le milieu musical doit fonctionner pour vendre au maximum les vedettes internationales. Le producteur ne manque pas non plus d’idées pour que la musique mauricienne – à laquelle il se frotte lors de ses vacances annuelles sur l’île – puisse exister sur les scènes étrangères.
Rencontre avec l’homme qui est né et a grandi en Angleterre et qui passe actuellement ses vacances à Maurice avec sa famille. Et qui n’a pas hésité à partager ses expériences et ses connaissances avec Scope.