Après les candidats de l’Alliance Lepep une dizaine de jours de cela, l’Équipe d’animation pastorale de la paroisse de Saint Patrick (Rose-Hill) accueille demain à 19 h à la Salle d’oeuvres les politiciens Kavi Ramano, Nita Deerpalsing et Patrick Assirvaden, ainsi que Paul Bérenger, Deven Nagalingum et Stéphanie Anquetil. Les trois premiers sont candidats de l’Alliance de l’Unité et de la Modernité au N° 18 (Belle-Rose/Quatre-Bornes), tandis que les trois derniers brigueront les suffrages dans la circonscription Stanley/Rose-Hill (N° 19). La paroisse de St Patrick chevauche ces deux circonscriptions.
« Notre objectif principal, en organisant de telles rencontres dans le cadre des prochaines élections générales, est d’interpeller les candidats par rapport aux problèmes que les gens estiment importants pour l’amélioration de leur qualité de vie », a expliqué au Mauricien un des membres de l’Équipe d’animation pastorale (EAP) de la paroisse de Saint Patrick (Rose-Hill).
Quatre thèmes majeurs ont été retenus pour discussion par l’EAP : Le Law & Order, les changements constitutionnels majeurs proposés, la Discrimination et l’unité nationale et le Welfare State.
Sous le thème Law & Order, il y aura des questions sur la décrédibilisation de la police, la prostitution à Quatre-Bornes et Rose-Hill, les grands crimes non élucidés jusqu’ici, la drogue, l’alcool et les jeux d’argent et de hasard, l’impunité pour les marchands ambulants, la violence de Voice of Hindu (VoH) et celle des bouncers.
La IIe République, la peine de mort, la légalisation de l’avortement, le référendum, la réforme électorale, le transfugisme et la libéralisation de la télévision ainsi que l’autonomisation des collectivités locales sont autant de questions qui seront posées durant les discussions sur le thème des changements constitutionnels majeurs proposés.
Sous le thème de la discrimination et l’unité nationale, des questions sur les sous-thèmes suivants seront posées : le recrutement et la promotion dans la fonction publique, la discrimination entre les écoles primaires, la taxe rurale, la discrimination salariale entre le secteur privé et le secteur public, la mauvaise distribution d’eau, le traitement de faveur de VoH.
Des questions sur notre système de santé et notre système éducatif, le transport gratuit, les logements sociaux, la pension et le ciblage sont prévues sous le thème du Welfare State.
« Un membre de l’EAP a été choisi pour poser des questions très pertinentes sur chacun des thèmes en discussion. Les candidats auront alors une vingtaine de minutes pour répondre », explique notre source.
Après les réponses des candidats aux questions posées, ceux présents seront invités, à leur tour, à poser des questions. « Mais ce sera uniquement sur le thème en discussion, afin d’éviter tout dérapage », précise notre source. « Le public pourra uniquement poser ses questions, sans faire de commentaires. Car, nous seront là pour entendre ce que les candidats ont à nous proposer comme solutions aux problèmes identifiés, et non pour entendre les doléances », ajoute-t-elle.
Jean-Yves Violette agira comme modérateur, tandis que le message de remerciement sera prononcé par le curé de la paroisse, le père Patrick Fabien.