Elle est une ancienne actrice de charme, avec une plastique quasi parfaite qui laisse libre cours au rêve. Depuis 2011, cette française de 23 ans a quitté l’industrie du X pour une carrière de DJ au plus haut niveau de la scène mondiale. Son ultime objectif : transcender cet univers « macho ». Rencontre avec Jade Laroche.
Yeux bleus et cheveux châtains, Jade Laroche passe difficilement inaperçue dans l’enceinte de l’hôtel La Plantation, Balaclava, où elle séjourne depuis quelques jours, dans le cadre de sa tournée sur l’île. Fidèle à son art de vivre et assumant totalement son corps, c’est dans une tenue sexy que cette bombe des platines vient à notre rencontre pour retracer sa carrière, son histoire…
Nous sommes en 2009, quand Jade Laroche se fait connaître dans l’industrie du X. L’ancienne actrice raconte sans détour que « c’était d’abord l’envie d’essayer, la curiosité ». « Je voulais m’engager dans ce défi. Cet univers m’a tout simplement attiré. Mes premiers pas à l’âge de 19 ans étaient prometteurs. Durant cette carrière de deux ans, j’ai représenté l’égérie de Marc Dorcel. Et maintenant, cela fait deux ans que j’y ai mis un terme. Je me suis déportée vers la musique mais avec le même objectif : aller plus loin et plus haut » racontera-t-elle, d’une voix douce et sensible, sous le regard approbateur de son compagnon.
En effet en 2010, son apparition dans le clip vidéo « Other City » du célèbre DJ français Tom Snare, chamboulera complètement son métier d’actrice. Elle découvre son intérêt et sa passion pour la musique, plus précisément pour le deejaying. À tel point qu’elle abandonne donc cette carrière prometteuse d’actrice pour faire de la musique son métier. Aujourd’hui, avec du recul, elle affirme que la musique a été une opportunité dans sa vie pour découvrir d’autres horizons. « J’ai vraiment découvert la musique grâce à Tom Snare. C’était un moyen pour moi de relever un autre défi mais surtout d’essayer autre chose. J’ai toujours aimé cet environnement de la nuit et de la musique. J’aime faire voyager les clubbers à travers cette musique revisitée à ma manière. »
Depuis ses débuts aux platines, Jade impressionne son entourage et ceux qui ont toujours cru en elle. D’ailleurs, la jeune femme a décroché la troisième place au World Top Girls Dj Contest l’année dernière. Sa force étant sa facilité à mixer toute sorte de musique, en passant par l’electro-house, le dubstep, le hip-hop et le RnB. « Je suis vraiment une généraliste. Je m’adapte à la clientèle de chaque boîte de nuit. J’apporte une touche personnelle tout en restant assez proche du goût de mon public. Je veux continuer à évoluer et à produire de bons sons », poursuit cette jeune femme déterminée et qui place la barre très haut.
Toutefois, son début dans cet univers n’aura pas été de tout repos. Jade présente le deejaying comme étant un monde de « macho », sur lequel elle a cependant pris le dessus. « Personnellement j’ai très bien vécu cette transformation d’actrice en djette. Mais quand vous êtes une femme et que vous essayez de vous faire connaître dans le monde de la musique, c’est dur. C’est un monde très macho. Donc c’est assez compliqué au début. Comme je viens du milieu du charme, au départ, on pensait que je n’étais là que pour ramasser des sous. Mais pour moi mixer c’est un vrai travail, un travail très technique. Il faut avoir le groove, il faut aimer la musique. Mais j’ai un côté un peu masculin, je suis un garçon manqué et donc ça m’a aidée aussi pour m’imposer… », dit-elle dans un éclat de rire avant de faire comprendre sur un ton plus sérieux qu’« ils se sont tous rendus compte que j’étais ici vraiment pour bosser. J’ai un savoir-faire et j’arrive à m’adapter avec une certaine facilité. C’est ma principale force ! »
Aujourd’hui, Jade Laroche peut se targuer de s’être fait un nom même si jusqu’ici elle n’a pas encore collaboré avec de grosses pointures. Entretemps elle enchaîne les grosses soirées dans les boîtes de nuit les plus réputées d’Europe, dont le Gotha Club à Cannes. Cette Bordelaise apporte une touche personnelle dans le milieu du deejaying avec les shows érotiques qu’elle propose dans des club privés. Pétillante et pleine de charme, Jade Laroche est une artiste à découvrir et à suivre…