Le chanteur Jah Mike signe sa première soirée événementielle avec Mega Extravaganza, le 1er septembre à l’Executive Club. L’occasion de revenir sur son parcours et son actualité musicale. 
Sa chanson Kabane Sega a marqué 2010. Élue en première position sur les trois radios privées, elle a propulsé le jeune Jah Mike sur les devants de la scène. Face à cette soudaine notoriété, le chanteur reste humble et ne veut surtout pas se prendre au sérieux. Car il sait pertinemment que le succès est souvent éphémère. Il le prend donc comme une bénédiction et demeure reconnaissant envers son public, qui le soutient. “Je suis conscient que c’est grâce à ce public que je suis là aujourd’hui. Mes proches ainsi que les musiciens de Zot Sa m’ont aussi aidé dans ce cheminement musical.” 
Longtemps en retrait au sein de Mighty Jah et dans l’ombre du leader du combo, Double K, il a pris son temps pour se révéler. Laissant à son leader le loisir de sortir ses disques et de s’exposer, pour ensuite prendre sa route en solitaire, après son autre acolyte de Mighty Jah, Nasty Cool. Si ces deux acolytes ont mélangé les genres, entre séga et ragga, à la sauce Mighty Jah, lui s’est carrément tourné sur les rythmes ancestraux d’ici pour se dévoiler autrement. Outre l’accueil positif sur le sol local, Jah Mike a aussi pu se produire à Rodrigues et en France. 
Apprentissage
En un an, il a vu beaucoup de choses changer dans sa vie d’artiste. Les portes se sont ouvertes de manière inhabituelle pour lui. “Les contacts ont été plus faciles. On t’aborde différemment.” Il confie avoir vécu des expériences enrichissantes qui ont changé sa perception des choses.
Mais Jah Mike a toujours pris les choses avec recul. “Je me suis tout le temps dit que je suis un artiste amateur et que je suis en phase d’apprentissage. Cela m’empêche d’avoir la grosse tête, d’avoir les pieds bien sur terre.” 
Après ce premier disque couronné de succès, il voudrait bien enchaîner, mais il est lié à un contrat avec sa maison de disques. “Je recommande aux jeunes artistes de bien lire les clauses d’un contrat avant de le signer. C’est important pour éviter de se faire piéger.”
Jah Mike ne veut pas s’aventurer précipitamment en terre inconnue. Cela ne l’empêche pourtant pas d’être confiant pour sa carrière en solo. Comme son acolyte Double K, il confirme que Mighty Jah est toujours là, mais que le temps est actuellement à des escapades en solo.
—————————————————————————————————————————————————————