L’absence du vice-Premier ministre Xavier-Luc Duval et du ministre Roshi Bhadain a été vivement déplorée mercredi soir lors d’une rencontre des citoyens de la paroisse de St Patrick, Rose-Hill, avec les députés et maires de l’Alliance Lepep de Stanley/Rose-Hill et de Belle-Rose/Quatre-Bornes, à la Salle Dominique Migale. Au point où Ivan Collendavelloo est venu à plusieurs reprises à la rescousse de son collègue bleu.
La déception était visible sur le visage de nombre des personnes présentes à l’annonce du modérateur de la rencontre, Jean-Yves Violette, que les ministres Xavier-Luc Duval et Roshi Bhadain s’étaient excusés à cause de leurs obligations ministérielles. Outre ces deux élus de l’Alliance Lepep de Belle-Rose/Quatre-Bornes, le VPM et ministre des Services publics, Ivan Collendavelloo, la ministre de la Sécurité sociale, Fazila Daureeawoo, le maire de Quatre-Bornes, Sanjay Sonoo, et celui de Beau-Bassin/Rose-Hill, Ken Fat Fong Suk Koo, avaient été invités à cette rencontre.
« Sef, sa ve dir ki pena enn depite Quatre-Bornes », n’a pu s’empêcher de s’exclamer un paroissien, visiblement frustré. Certains s’étaient manifestement préparés à réclamer des explications à ces deux élus.
Cette initiative citoyenne des habitants de la paroisse de St Patrick, qui chevauche les circonscriptions N° 18 et 19, a lieu dans la continuité de l’esprit de celle tenue le 3 novembre 2014 pour réclamer des comptes aux candidats et puis aux élus, a expliqué Jean-Yves Violette au début de la rencontre. Celle-ci est organisée par l’Équipe de l’Animation Pastorale (EAP), responsable des organisations des activités de la paroisse.
« Mo trouv sa unfair ki zot pil lor Xavier kumsa. Nou bizin tret li kuma enn partner d’egal a egal. Xavier inn fer so travay, li ena enn bilan. Ou finn vot li. Sinon ou ti bizin finn vot Nita Deerpalsing », a lancé Ivan Collendavelloo. Il répliquait ainsi à l’un des animateurs de l’EAP, Didier l’Acariatre, qui affirmait un peu plus tôt, en parlant du chômage, de la pauvreté, de la fraude et corruption et autres, qu’il regrettait l’absence du DPM parce qu’il avait des explications à lui demander en tant que ministre des Finances de l’ancien régime PTr/PMSD.
Outre l’économie, les trois thèmes arrêtés par les paroissiens en consultation avec les membres de l’EAP étaient la région (les problèmes dans les quartiers de BB/RH et de QB, l’état des routes, chemins mal éclairés, les terrains vagues etc.), le Welfare State (notre système d’éducation, la santé, le transport public, la pension entre autres) et le Law & Order (la drogue, le vol, la force policière). Bruneau Petit, Roger Sawoody et Arina Jaymangal, tous les trois membres de l’EAP, ont parlé respectivement sur les trois thèmes précités.
Parlant du problème des marchands ambulants, Ivan Collendavelloo et les maires de BB/RH et de Quatre-Bornes ont exprimé leur volonté de faire respecter la loi. « Mo pa per intimidation », a martelé le VPM.
Sanjay Sonnoo et Ken Fat Fong Suk Koo ont pour leur part donné des détails sur ce qu’ils font pour résoudre le problème de parking sauvage et celui des terrains vagues. Le maire de BB/RH annoncé, entre autres, une réorganisation du centre des villes soeurs. Celui de Quatre-Bornes a parlé de la relocalisation des marchands de l’Avenue Giroflé au nouveau Food Court et de ceux de La Louise dans le marché de quartier de l’Avenue Mgr Leen. Il a également annoncé la mise en opération prochaine d’un parking pouvant accueillir 200 véhicules à l’arrière du marché de Quatre-Bornes.
Alors qu’Ivan Collendavelloo s’est dit pour le Nine-Year Schooling, Fazila Daureeawoo s’est étendue sur les réalisations du gouvernement en matière de logements sociaux, entre autres.
L’état de routes Berthaud et Boundary, le problème de l’insécurité, la construction de nouveaux marchés municipaux, le chômage ont aussi été abordés.