Rentrée de saison fort remarquée que celle effectuée samedi dernier au stade de Bambous par Orwin Émilien au 400 m. Lors d’une rencontre de préparation qui s’y tenait, il a frappé fort en réalisant les minima des mondiaux juniors prévus du 22 au 27 juillet à Eugene, États-Unis. Émilien s’est imposé en 47″33 (minima 47″70), qui plus est, devant les sprinters étrangers du Centre international d’athlétisme de Maurice (Ciam).
En féminin, Jessika Rosun valida sa place aux prochains championnats d’Afrique prévus du 10 au 14 août au Maroc. Elle a expédié le javelot à 48,58 m (minima 48,50 m). Rosun s’est aussi rapprochée des minima fixés à 50,10 m des prochains Jeux du Commonwealth à Glasgow (23 juillet-3 août).
Pour l’un comme pour l’autre, ces performances sont plutôt bons signes, alors que la saison vient tout juste de commencer. Rosun avait remporté le bronze en septembre dernier à Nice aux Jeux de la Francophonie avec une marque de 49,36 m, son record personnel. Elle avait récemment effectué douze jours de stage en Afrique du Sud où elle s’était signalée avec 46,45 m lors d’une compétition à Free State.
Sur le tour de piste, couru pour la première fois cette saison, Orwin Émilien n’a pas raté son entrée, battant au passage sa référence personnelle de 47″57 établie l’an dernier au meeting international de Maurice à Bambous. On attend maintenant de voir sa première sortie sur 400 m haies où des minima de 53″30 sont imposés pour les mondiaux juniors.
Deux autres lanceuses ont fait valoir leur bonne forme du moment lors de cette même compétition. Astridge Samoisy et Mélissa Arlanda ont repoussé leurs marques personnelles au marteau, la première passant de 46,15 m à 46,32 m et l’autre de 46,10 m à 47,85 m.