La société Wohooo Networks propose des services permettant à tout un chacun de créer sa radio en ligne. Pour l’un de ses fondateurs, Xavier Coiffic, « la web radio est un hobby très répandu dans le monde, surtout aux États-Unis. Nous voulons aujourd’hui promouvoir ce concept à Maurice ». Rencontre avec ce jeune de 22 ans pour qui « ce phénomène » n’a plus aucun secret…
Xavier Coiffic a lancé sa compagnie Wohooo Networks (www.wohooo.net) en août 2012 en partenariat avec son cousin Jim Haines, 49 ans. « Nous proposons à nos clients d’héberger leur site qui abritera une radio… Nous créons aussi des applications pour smartphones et pour les pages Facebook afin qu’ils puissent diffuser leur radio. Nous sommes aussi revendeur de logiciel radio sur PC et Mac », explique cet étudiant en Graphic Design au Charles Telfair Institute.
Wohooo Networks vise pour le moment le marché américain. « La web radio est un hobby très répandu dans le monde surtout aux États-Unis. Un client peut créer un talk format où il va principalement discuter de sujets comme la politique, le sport… Il y a aussi le music format pour la diffusion de musique uniquement », explique Xavier Coiffic.
Selon le jeune homme, la création d’une web radio est très simple. « Il faut d’abord réserver un domain name puis un espace d’hébergement où le site web sera installé. Celui-ci agira comme plateforme pour accueillir les auditeurs. » S’agissant de la différence entre une web radio et une radio traditionnelle, Xavier Coiffic, explique qu’« avec la radio en ligne, on n’a pas besoin d’une licence pour accéder à la bande FM. De plus, le fonds requis pour lancer sa station est très minime. Vous n’avez besoin que d’un ordinateur, d’une connexion internet, d’un logiciel radio et d’un micro. Cependant, pour la diffusion de musique, il est important d’avoir la permission de l’auteur. Ceci peut être effectué par une demande à la maison de disque ou au producteur. Vous pouvez également obtenir une licence par le biais de Stream licensing companies qui eux paieront les royalties aux maisons de disques ».
Xavier Coiffic s’occupe de la maintenance des serveurs de Wohooo qui se trouvent en France, au Canada, aux États-Unis et au Pays-Bas et du développement des sites web et applications mobile sur les interfaces iOs et Android. Son cousin Jim Haines, de nationalité américaine, agit lui comme responsable des ventes et conseiller de la compagnie. Il a géré, avec un ami, une petite radio où il diffusait des talk shows aux Massachusetts. « L’aventure a ainsi commencé quant Jim m’a demandé de créer un site web pour des Américains qui avaient une web radio dédiée à la culture russe. Il est difficile de trouver une compagnie qui offre tous les services liés à la radio en ligne. D’où l’idée de créer Wohooo Networks », confie Xavier Coiffic.
Le début de l’aventure a cependant été difficile. « J’ai commencé le projet ma première web radio il y deux ans mais cela n’a pas abouti… J’avais fais une demande de licence auprès de la MASA mais les tarifs pour diffuser une chanson sur la web radio étaient bien trop élevés… », explique Xavier Coiffic.
L’objectif de la compagnie est d’introduire le concept de la web radio à Maurice. « Ce genre de service se fait en ligne, de même que le paiement… Ce qui fait que certains Mauriciens hésitent avant de se lancer », fait ressortir Xavier. Wohooo Networks ambitionne par ailleurs de développer la radio clouding, un serveur qui permet à plusieurs personnes de se connecter sans avoir à télécharger un quelconque logiciel. Ce système, selon le fondateur, serait plus « autonome et plus rapide ».