Le Premier ministre, Navin Ramgoolam, a sollicité hier l’aide française en vue de la création d’une brigade financière. C’était lors d’une rencontre avec le ministre français de l’Intérieur Manuel Valls à Paris.
La séance de travail, qui s’est déroulée « dans une ambiance cordiale », a duré une heure. Elle a permis d’évoquer les problèmes liés au blanchiment d’argent et à d’autres mécanismes financiers frauduleux à l’instar du système de Ponzi. Navin Ramgoolam a sollicité l’aide du gouvernement français pour la mise sur pied d’une brigade financière.
La coopération entre les deux pays en vue de lutter contre le trafic du Subutex sur l’axe France/Maurice ainsi que le transfert des prisonniers ont également été soulevés lors de cette rencontre.