Devanand Ritoo a rencontré les nouveaux membres de la Fédération mauricienne de natation (FMN), hier à son bureau à Port-Louis. L’occasion pour le ministre de la Jeunesse et des Sports de féliciter le nouveau comité directeur de la FMN.
Dans une ambiance détendue, les membres qui avaient fait le déplacement affichaient tous une mine réjouie. Tout comme le ministre, qui a dit sa satisfaction d’avoir vu le dénouement d’une situation qui a duré 19 mois. « Je n’ai aucun doute quant à vos motivations. Soyez rassurés, vous aurez toujours le soutien du MJS », a déclaré d’emblée Devanand Ritoo. Ce dernier a dit apprécier le changement positif qui s’est opéré à la tête de la FMN. « Cela avait créé une situation inconfortable. »
Devanand Ritoo a aussi fait ressortir qu’il a redonné à la FMN son certificat de reconnaissance dès que la nouvelle de l’élection du nouveau comité a été officialisée. « J’ai moi-même approuvé la demande de levée de suspension. » Cependant, le ministre dira également que les choses n’auraient jamais dû en arriver là. « Je lance un appel afin que tout le monde puisse tourner la page et ne songer qu’au progrès. Il faut souligner que la natation a été la discipline qui a le plus progressé aux derniers JIOI. J’aimerais que vous gardiez cela en tête et que vous mainteniez le rythme », a déclaré le ministre, avant de faire ressortir qu’il n’oubliera « pas de sitôt la tentative de détruire la natation. » « C’était une situation qui ne faisait pas plaisir au sport mauricien. »
De son côté, Dev Phokeer, chef de cabinet au MJS, a lui aussi tenu des propos encourageants vis-à-vis des nouveaux membres de la FMN. « Je vous demanderai de garder en tête que les compétitions sont très importantes. Mais je vous demanderai aussi de vous concentrer sur le développement de la natation. Ce n’est qu’ainsi que vous en assurerez la pérennité », a-t-il déclaré.
Harold Lai, le nouveau président de la FMN, s’est lui aussi dit satisfait du dénouement de la situation. « Le ministre nous a reçus à peine quelques jours après les élections. C’est un signe qu’il veut voir un nouveau souffle. Nous lui sommes très reconnaissants de nous avoir reçu aussi vite », a-t-il fait ressortir. Le président de la FMN a pris à témoin les membres qui ont fait le déplacement au MJS, Aline Kong, Dominique Seeyave et Richard Meeterjoye. « En venant ici avec les membres de la FMN, nous avons voulu démontrer que nous sommes une équipe dynamique. »
Cependant, il a également émis des regrets. « C’est bien la première fois que le niveau de la natation tombe aussi bas. Nous allons tout faire pour apporter un nouveau souffle. Maintenant, nous savons que nous pourrons compter sur le soutien du MJS. Nous prendrons cela comme une façon de reculer pour mieux sauter », a-t-il ajouté.