La coopération entre La Réunion et Maurice dans les domaines du développement durable et des biotechnologies sera au centre des discussions à la troisième édition des Rencontres entre les deux îles soeurs qui s’est ouverte ce matin à l’hôtel Mercure Créolia, à La Réunion. Une quarantaine de dirigeants d’entreprise, de représentants d’organisations/institutions des secteurs privé et public mauriciens participent à cette réunion qui se tient pour la première fois sur le sol réunionnais.
Organisées par le Club Export Réunion (CER) et la Chambre de Commerce et d’Industrie France/Maurice (CCIFM) avec le soutien de la Région Réunion et de l’Europe, les rencontres Réunion/Maurice visent surtout à favoriser le partage d’expérience et le savoir-faire entre les deux îles dans des domaines spécifiques. Outre le fait de renforcer les relations commerciales et institutionnelles bilatérales, ces rencontres contribuent également à l’émergence d’opportunités d’affaires. Plusieurs ateliers thématiques et déjeuners-débats sont proposés aux participants conformément aux thèmes choisis pour la troisième édition.
Après les allocutions d’ouverture par les dirigeants du CER, de la CCIFM, et de la Région Réunion, les participants se pencheront sur les opportunités mutuelles d’une coopération Réunion/Maurice vers l’Afrique avant d’évoquer, dans divers ateliers, des thèmes spécifiques tels : l’amélioration de l’efficacité énergétique au service du développement durable, l’utilisation des biotechnologies industrielles dans les secteurs de l’agriculture, de l’agroalimentaire, de l’énergie, entre autres, la construction en milieu tropical, l’innovation et l’éthique des affaires dans le domaine de la biotechnologie, le financement des projets dans le cadre de la coopération internationale, le marché des technologies de la mer et les solutions innovantes et durables pour le traitement des déchets et de l’eau.
Les organisateurs ont prévu pendant les deux jours de ces Rencontres Réunion/Maurice des visites thématiques de sites à l’intention des délégués. Ces derniers se rendront ainsi à l’amphithéâtre bioclimatique à climatisation naturelle de l’Université du Moufia – cet amphithéâtre de 550 places utilise les potentialités du climat pour assurer les conditions de confort et éviter le recours à la climatisation ; à la nouvelle centrale thermique du Port-Est ; à la clinique des plantes de l’entreprise Virtrorun ; aux installations de production aquaponique (technique mêlant aquaculture et hydroponie) ; au centre de tri/traitement/valorisation des déchets au Port ; à la station d’épuration de Grand Prado à Sainte-Suzanne, et aux laboratoires de recherche sur la canne à sucre de Saint-Denis.
Plusieurs grands groupes locaux seront représentés à La Réunion. Parmi, on relève les noms de GML Management, Médine, ENL Agro, BL Biotech, Food and Allied, Sotravis, des groupes hôteliers LUX* Resorts, Holiday Inn Resorts, Veranda Resorts, Delphinium Ltd et Apollo Bramwell Hospital. Les organisations du secteur privé (Joint Economic Council, Mauritius Chamber of Commerce and Industry, Association of Mauritian Manufacturers, Chambre d’Agriculture) auront également des représentants aux côtés de ceux de l’Agence Française de Développement, du Board of Investment et de l’Université de Maurice.
Des rendez-vous business-to-business organisés par Ubifrance et le Club Export Réunion sont aussi à l’agenda des participants.