L’épreuve phare de cette 33e journée, qui constitue l’avant-dernière manche du championnat des stayers, s’annonce très intéressante avec plusieurs chevaux pouvant prétendre à la victoire. Avec à elles seules quatre partants, soit la moitié du champ, les écuries Gujadhur et Foo Kune paraissent les mieux placées pour la victoire.
Le porte-drapeau de la casaque jaune et étoiles mauves, Prince Of Troy n’a pas démérité derrière Intercontinental à sa dernière participation et on peut même penser qu’il aurait pu aspirer à mieux s’il n’avait pas été gêné dans la partie initiale de la course. Cependant, contrairement à la fois passée, le fils de Kabool a été pénalisé de 6kg, ce qui est loin d’être un avantage si on considère que Benedict Woodworth est un light-weight jockey. Mais la monture du Malais a conservé ses belles dispositions et avec son écurie fermement engagée dans la course au titre, c’est sûr qu’il jouera crânement sa chance. Son compagnon d’écurie Esteco n’a pas été ridicule dans la course mentionnée plus haut. Tactiquement, il n’a pas intérêt à lancer la course sur des bases élevées au risque d’avantager les bons finisseurs que sont Rudi Rocks, Acuppa et autres Bastille Day et qui ont le parcours plein les jambes. Ce qui nous laisse à penser qu’Esteco ne viendra pas jouer aux figurants. Le seul hic à son sujet c’est qu’il portera plus de plomb par rapport à sa dernière sortie. A Sooful de bien doser ses efforts.  
Avec Acuppa et Bastille Day, l’écurie Gujadhur jouera son va-tout au finish. Le premier nommé a joué de malchance la dernière fois lorsqu’il fut rétrogradé après avoir gêné l’éventuel vainqueur Diamond Light. Il retrouve Rakesh Bhaugeerothee avec qui il s’entend à merveille. Le cheval de l’année 2011 a paru sur une pente ascendante en cette fin de saison et le parcours allongé est plus à sa convenance. Il mérite sérieuse considération. Son compagnon d’aécurie Bastille Day n’avait pas eu une fin de course limpide à sa dernière apparition. Dans ce champ moins fourni, on peut penser qu’il n’aura pas de traffic problem. A lui de saisir sa chance.
Rudi Rocks reprend la compétition après sa décevante prestation dans le Maiden. Le répresentant de l’écurie Maingard est parti se refaire une santé à la mer et nous est revenu dans de meilleures dispositions. Du reste il a été l’auteur d’un excellent spurt ce matin (ndlr: jeudi). Mais ce petit gabarit portera la lourde charge de 60kg. Dans ces conditions, nous le voyons plutôt lutter pour un accessit d’autant qu’il a la fâcheuse habitude de se laisser décrocher dans la partie initiale.
Silver Dice a été une petite déception il y a trois semaines. Il rencontre de meilleurs chevaux et une place paraît plus dans ses possibilités.
Quant à Druid’s Moon, qui portera des oeillères à nouveau et Code Rock qui n’a pas hérité de la meilleure des lignes, leurs chances de victoire sont minimes si on se fie à leurs dernières prestations.