C’est un Sir Anerood Jugnauth souriant et qui paraissait en bonne forme qui est rentré au pays hier en compagnie de son épouse lady Sarojini. Il a été accueilli par le Premier ministre adjoint Xavier-Luc Duval, qui a assuré l’intérim durant les trois dernières semaines.
Ce dernier s’était rendu à l’aéroport après avoir rencontré la Présidente de la République dans la matinée. « Mon rôle de Premier ministre par intérim prend fin demain (jeudi). J’espère que tout s’est bien passé pour tout le monde. Mon rôle en tant que tel a été avant tout un “caretaker”, quelqu’un qui surveille la maison pendant une absence. Mon rôle était de traiter les affaires urgentes du pays et de m’assurer que le gouvernement continue à fonctionner pendant ces trois semaines, malgré l’absence du Premier ministre », avait déclaré Xavier-Luc Duval la veille en marge de la cérémonie marquant la réouverture de l’hôtel Labourdonnais. Plusieurs dossiers majeurs, dont le lancement prochain du High Powered Committee sur la stratégie économique, attendent le Premier ministre. Dans les milieux du secteur privé on souhaite la création d’une structure du genre commission mixte gouvernement-secteur privé pour se pencher sur les grands dossiers économiques et de développement et pour régler rapidement les problèmes qui pourraient empêcher le bon déroulement des activités économiques dont l’investissement. SAJ doit également se pencher sur le dossier du DTAT avec l’Inde et préparer la rentrée parlementaire prévue au début de septembre.
Par ailleurs, un baromètre d’opinion publié par DCDM Research donne au Premier ministre adjoint un taux de popularité de 77 % pour le mois de juillet. Il précède le Premier ministre sir Anerood Jugnauth d’un point. Le leader de l’opposition, Paul Bérenger se retrouve, lui, à la dixième place avec un taux de popularité de 39 %, une hausse de trois points par rapport à juin dernier.