Photo archive

Alors que la publication des résultats du PSAC 2019 est prévue dans moins d’une semaine et que les noms des collèges privés figurent déjà sur la liste donnée aux parents d’élèves de Grade 6 en août dernier afin de leur permettre de faire leur choix pour l’admission en Grade 7, les établissements privés viennent d’être fixés sur leur demande de « registration » pour 2019. 88 collèges subventionnés au total (incluant Rodrigues seront fonctionnels l’année prochaine avec quelque 8 500 places sont disponibles en Grade 7 l’an prochain dans ces établissements, incluant celles pour l’“Extended Stream”.

Selon nos informations, le board de la PSEA aurait siégé deux fois ces derniers jours pour ratifier la liste des “Registered private colleges” 2019, laquelle comprend les établissements “grant aided” et les “fee paying”. Les établissements REDCO, à Rodrigues, doivent aussi avoir l’aval de cette autorité pour des classes du secondaire. Si aucune fermeture de collège n’est prévue l’année prochaine en revanche, la PSEA aurait fixé certaines conditions spécifiques concernant le “Registration” de deux collèges situés à Curepipe. Dans le cas de l’un d’entre eux, la PSEA aurait fixé un nombre précis d’admissions en Grade 7, soit un nombre inférieur à 200, alors que cette école avait l’habitude d’en admttre beaucoup plus chaque année. Cet établissement a une très forte population estudiantine alors que d’autres écoles sont confrontées à un manque aigu d’élèves.

S’agissant de l’autre établissement sujet à certaines conditions, la PSEA aurait informé ses responsables de la décision prise d’un “stoppage of grants” à compter de fin 2019 et cette école bénéficierait donc d’une année moratoire avant son éventuelle fermeture en 2020. Dans de tels cas, il revient à la PSSA de diriger les élèves vers d’autres écoles avoisinantes. Le ministre se charge du redéploiement du personnel enseignant et non-enseignant.

Soulignons que face à une réduction drastique de sa population estudiantine année après année, la direction de cet établissement a laissé entendre qu’elle souhaiterait se retirer de l’éducation secondaire à l’avenir et, dans ce contexte, elle aurait fait part de son intention de ne pas avoir de classe de Grade 7 l’an prochain. La direction de cette école a ainsi fait une requête en ce sens à la PSEA mais comme le nom de cet établissement figure sur la liste d’écoles remise aux parents des candidats des examens 2018 du PSAC, la PSEA a rejeté cette demande. Toutefois, la PSEA les a informés cette semaine de l’arrêt des “grants” à compter de fin de 2019.

Par ailleurs, en raison de la baisse de la population estudiantine, les autorités de l’Éducation auraient demandé depuis au moins quatre ans à quatre établissements spécifiques, dont le nombre d’élèves dépasse la barre de 1500, de revoir à la baisse leur nombre d’admis en première année de manière à ce que tous les établissements “grant-aided” puissent avoir un nombre « raisonnable » d’élèves.
8 145 School Candidates ont pris part aux derniers examens du PSAC et la proclamation des résultats est prévue pour mercredi. 8 500 places en Grade 7 sont disponibles dans les collèges privés subventionnés à Maurice et à Rodrigues.

Selon nos informations, le board de la PSEA aurait siégé deux fois ces derniers jours pour ratifier la liste des “Registered private colleges” 2019, laquelle comprend les établissements “grant aided” et les “fee paying”. Soulignons que les établissements REDCO, à Rodrigues, doivent aussi avoir l’aval de cette autorité pour des classes du secondaire. Si aucune fermeture de collège n’est prévue l’année prochaine en revanche, selon nos informations, la PSEA aurait fixé certaines conditions spécifiques concernant le “Registration” octroyé à deux collèges situés à Curepipe. Dans le cas de l’un d’entre eux, la PSEA aurait fixé un nombre précis d’admissions en Grade 7, soit un nombre inférieur à 200, alors que cette école avait l’habitude d’en prendre beaucoup plus chaque année. Soulignons que cet établissement a une très forte population estudiantine alors que d’autres écoles sont confrontées à un manque aigu d’élèves.

S’agissant de l’autre établissement sujet à certaines conditions pour son fonctionnement l’année prochaine, la PSEA aurait informé cette semaine ses responsables de la décision prise d’un “stoppage of grants” à compter de fin 2019 et cette école bénéficierait donc d’une année moratoire avant son éventuelle fermeture en 2020. Dans de tels cas, selon les procédures, il revient à la PSSA de diriger les élèves vers d’autres écoles avoisinantes. Le ministère, lui, se charge du redéploiement du personnel enseignant et non-enseignant.
Soulignons que face à une réduction drastique de sa population estudiantine année après année, la direction de cet établissement a laissé entendre à certaines personnes qu’elle souhaiterait se retirer de l’éducation secondaire à l’avenir et, dans ce contexte, elle aurait fait part de son intention de ne pas avoir de classe de Grade 7 l’an prochain. La direction de cette école a ainsi fait une requête en ce sens à la PSEA mais comme le nom de cet établissement figure sur la liste d’écoles remise aux parents des candidats des examens 2018 du PSAC, l’autorité de Beau-Bassin a rejeté cette demande. Toutefois, la PSEA les a informés cette semaine de l’arrêt des “grants” à compter de fin de 2019.

Par ailleurs, en raison de la baisse de la population estudiantine en général, les autorités de l’Éducation, selon nos informations, auraient demandé depuis au moins quatre ans à quatre établissements spécifiques, dont le nombre d’élèves dépasse la barre de 1500, de revoir à la baisse leur nombre d’admis en première année du secondaire de manière à ce que tous les établissements “grant-aided” puissent avoir un nombre « raisonnable » d’élèves.

Il y a eu cette année à Maurice 18 145 School Candidates aux derniers examens du PSAC et ils obtiendront leurs résultats mercredi prochain. Selon nos informations, environ 8 500 places en Grade 7 sont disponibles dans les collèges privés subventionnés à Maurice et à Rodrigues et les responsables de ces écoles auront une première indication à partir de la semaine prochaine du nombre d’élèves qu’ils recevront.