Le président du Mauritius Labour Congress (MLC), Haniff Peerun, dit apprécier la décision du gouvernement de rouvrir les boutiques et les supermarchés. Cependant, il dit constater qu’une catégorie de travailleurs ne pourra pas bénéficier de cette mesure, et ce en raison de leurs horaires de travail.

Il cite le cas des fonctionnaires affectés dans les départements administratifs des hôpitaux et des Area Health Centres, et qui opèrent de 8h à 16h, ou encore ceux affectés dans les Médiclinics (de 7h30 à 21h).

Après leurs heures de travail, souligne-t-il, « les super- marchés auront déjà fermé leurs portes depuis longtemps ». Raison pour laquelle il réclame deux heures de « time-off » pour cette catégorie de travailleurs, et ce afin qu’ils puissent effectuer leurs achats.