Les coquillages comestibles sont légion à Maurice. Tektek, manguak, bigorno, ti poule, palourde ou encore konokono se prêtent à merveille à de bonnes recettes traditionnelles. Certains sont faciles à trouver, d’autres requièrent des connaissances de la mer. Tout cela se fait dans une pure tradition qui se perpétue encore au bord de la mer.
Chaque après-midi et surtout chaque week-end, les amateurs se mettent à la pêche aux coquillages. À Pointe aux Sables, les amateurs de tektek ne manquent pas. Disparus des côtes de la région à un certain moment, ces petits coquillages ont réapparu il y a quelques années. Nadine Moonsamy et Sheila Reddy, deux habitantes de la région, ne manquent pas une occasion de les ramasser. “Dès qu’on a un moment libre, on va en chercher. Ce n’est pas très difficile à trouver et c’est surtout délicieux”, indique Sheila.