Le leader de l’opposition, Arvin Boolell, tient à rasurer la population que l’opposition sera constructive mais incisive durant la séance parlementaire de ce mardi 5 mai et quand le Covid-19 bill sera débattu à l’Assemblée nationale.

« Nos députés ont déjà envoyé leurs questions. Nous voulons avoir notre mot à dire et la voix du peuple sera entendue. Nous avons la volonté de nous lever, de nous éveiller et de ne pas nous arrêter avant d’avoir atteint nos objectifs », souligne-t-il.

Arvin Boolell affirme que dans le contexte actuel, « il est logique que le programme du gouvernement ait perdu son volet. Il est devenu nul et non avenu ».

« L’appel au contrôle du parlement est légitime dans une démocratie et aucun pays ne devrait être dirigé par des déclarations unilatérales et des règlements divers. L’exécutif doit se plier à la volonté du parlement », estime le leader de l’opposition.