Un collège de la région curepipienne obligerait son personnel non-enseignant à se rendre au travail sans le WAP. La direction proférerait même des menaces à ses employés, selon Munsoo Kurrimbaccus, secrétaire général de l’UPSEE.

Comme annoncé par le ministère de l’Education, le personnel non-enseignant a repris du service ce jeudi 21 mai. Toutefois, certains employés déplorent n’avoir toujours pas reçu de Work Acces Permit (WAP).

Munsoo Kurrimbaccus, secrétaire général de l’UPSEE, exhorte les employés des collèges et écoles, n’ayant pas encore reçu de WAP à ne pas se rendre sur leur lieu de travail.

Contacté par la rédaction, Munsoo Kurrimbaccus a avancé avoir des chiffres démontrant qu’à peu près 75% du personnel non-enseignant n’aurait pas encore reçu le WAP.

« Vu le nombre d’écoles à travers le pays, cet exercice pourrait prendre un peu de temps », plaide le syndicaliste.