L’AS Rivière-du-Rempart (ASRR) a accédé à la demi-finale de la Republic Cup suite à sa victoire 2-1 en quart de finale aux dépens de l’AS Vacoas-Phoenix (ASVP), hier soir au stade Germain-Comarmond (Bambous). Les Vacoassiens étaient réduits à dix dès la 23e minute après l’exclusion du Ghanéen Félix Sai.
Dans une rencontre à quitte ou double, c’est l’équipe nordiste qui a eu le dernier mot. Après sa large victoire (4-1) en match décalé de la 5e journée de la Premier League, l’ASRR a fait la différence grâce à deux buts de Sewram Gobin (38e et 68e) contre un but de Joye Estazie (40e).
Tout comme en championnat, l’ASVP a terminé la rencontre à dix, cette fois après l’expulsion de son milieu ghanéen Félix Sai à la 23e minute pour une claque infligée à Thierry François. Cette situation a ainsi compromis les plans de l’équipe de Maurice Andriamandranto qui, pourtant, avait bien entamé la rencontre avec quatre éléments en milieu de terrain à la hollandaise afin de bloquer l’adversaire.
Malgré leur infériorité numérique, les « canaris » ont continué à pratiquer leur jeu, mais sur un contre dévastateur mené par Tony François, Sewram Gobin, libre de tout marquage, n’a eu aucune peine pour reprendre victorieusement un centre de Perianen Ayassamy afin de donner l’avantage à l’ASRR (1-0, 38e).
Même s’ils accusaient un but de retard, les Vacoassiens n’ont pas lâché le morceau. Deux minutes plus tard, l’ASVP bénéficie d’un coup franc suite à un tacle irrégulier de Shanawaze Allyboccus sur le virevoltant Ghanéen Ben Abdallah aux abords de la surface de vérité. Joye Estazie d’un tir appuyé à ras de terre mit les pendules à l’heure (1-1, 40e).
« Nous avons fait tout notre possible, mais avoir à évoluer à dix pendant plus de 75 minutes, cela n’a pas été facile pour mes joueurs. Non seulement nous avons dû revoir notre tactique, mais nous avons aussi dû être travaillé plus physiquement », soutient Maurice Andriamandranto.
Malgré toute leur bonne volonté, les coéquipiers de Jean-Pierre Cerveaux allaient s’avouer vaincus à la 68e minute sur un second but de Gobin marqué consécutivement à une frappe foudroyante des 25m de Jean-Marc Marie qui avait percuté la transversale avant de revenir en jeu.
L’ASRR put dès lors pousser un ouf de soulagement d’avoir réalisé l’essentiel face à un adversaire qui lui a donné des soucis, à l’image du tir de Marco Dorza dans les arrêts capté en deux temps par un Doro qui veillait au grain.
« L’équipe n’a certes pas produit un jeu attrayant, mais l’important est que nous avons décroché notre qualification pour les demi-finales. Nous serons encore plus sérieux afin d’aller en plus loin dans cette Republic Cup », indique Tony François, entraîneur-joueur de l’ASRR.
———————————————————————————————————————————
Feuille de match
Hier au stade Germain-Comarmond
AS Rivière-du-Rempart (ASRR) 2 – AS Vacoas-Phoenix (ASVP) 1
ASRR : Nicolas Doro (capt) — Jérémie Sakac, Shanawaze Allyboccus (Evans Mimi, 86e), Perianen Ayassamy, Rafick Madron — Jonathan Édouard (Kamlesh Samjawon, 75e), Vidiadeo Boodhun, Thierry François, Jean-Marc Marie — Tony François, Sewraj Gobin
Entraîneur : Maurice Andriamandranto
Avertissements : Thierry François, 23e ; Jean-Marc Marie, 77e ; Vidiadeo Boodhun, 90e
But : Sewraj Gobin, 38e, 68e
ASVP : Ivanh Marie José — Jean-Pierre Cerveaux (capt), Kersley Levrai, Joye Eztazie — Cédric Permal, Félix Sai, Xavier Édouard (David Gooljary, 84e), Marco Dorza — Jean Karl Augustin, Vivian Victoire (Roddy Edwards, 82e), Ben Abdallah
Entraîneur : Maurice Andriamandranto
Carton rouge : Félix Sai, 23e
Joye Estazie, 40e
Arbitre : Parmendra Nunkoo
Arbitres-assistants : Jean-Daniel Telvar, Dinesh Swamber
4e arbitre : Sailesh Gobin
———————————————————————————————————————————
Savanne SC dans le carré d’as
Le Savanne SC disputera les demi-finales de la Republic Cup. Les Sudistes ont battu l’Entente Boulet Rouge-Riche Mare Rovers sur le score de 4-2, hier soir au stade Anjalay. Savanne avait pris l’avantage à la 21e minute sur un but de Tetteh. L’Entente a égalisé juste avant la pause sur un penalty de Marie (45e). Les joueurs de Prakash Parmanund ont pris les choses en main deux minutes après le réengagement par l’entremise de Hollingsworth (47e) avant que le buteur maison du Savanne SC n’aggrave le score en deux occasions (70e et 78e). Tribunal a réduit la marque pour l’équipe de l’est dans le temps additionnel.
Les résultats d’hier
ASRR – ASVP 2-1
Savanne SC/Entente B. Rouge-R. Mare Rovers 4-2
Le programme
L’affiche des quarts de finale
Aujourd’hui (19h)
Pamplemousses SC/PAS Mates (Auguste-Vollaire)
Petite Rivière-Noire/Curepipe Starlight SC (Anjalay)
———————————————————————————————————————————
ASVP a joué « under protest »
Avant le coup d’envoi de ASVP/ASRR hier au stade Germain-Comarmond comptant pour les quarts de finale, les dirigeants vacoassiens, notamment Nazir Bowud, ne voyaient pas d’un bon oeil que l’arbitre Parmendra Nunkoo officie à nouveau une rencontre impliquant son équipe.
On se souvient que lors de la 5e journée de la Premier League entre justement l’ASVP et l’ASRR, l’attaquant vacoassien Arnaud Stafford avait été expulsé à la 25e minute. « Comment se fait-il qu’un arbitre qui a officié notre dernier match marqué par une expulsion peut être sollicité une nouvelle fois pour arbitrer ce match aujourd’hui (Ndlr : hier) ? Nous contestons ce choix », a fait ressortir au Mauricien Nazir Bowud, secrétaire de l’ASVP.
L’ASVP a été réduite à dix encore une fois hier suite à une faute du Ghanéen Félix Sai sur Thierry François. Les esprits se sont échauffés surtout en dehors du terrain. Au coup de sifflet final, il y a une altercation et une bousculade entre joueurs des deux équipes. L’arbitre central a également été pris à partie. Les policiers présents et les dirigeants ont dû intervenir pour éviter que les choses ne s’enveniment.