Le Savanne SC, tenant de la Republic Cup, et l’AS Rivière-du-Rempart (ASRR) se sont qualifiés pour les demi-finales de la compétition en venant à bout de US Highlands et du Petite Rivière Noire FC respectivement.
Hier, au stade Germain-Commarmond à Bambous, il n’y a pas eu de contresens à l’histoire, puisque le Savanne SC a dominé son adversaire du jour, l’US Highlands, sur le score de 2-1. Des buts signés Christopher Perle et Kersley Louis pour les Sudistes, et Rajiv Beranj pour l’US Highlands. C’est bien évidemment Savanne qui a ouvert la marque peu avant le quart d’heure par l’entremise de Christopher Perle. Puis, Kersley Louis s’est mis en évidence pour porter la marque à 2-0.
« Avec cette avance, nous avons un peu baissé la garde », soutient France Pierre, coach du Savanne SC. Et devant cet état de choses, l’US Highlands, qui n’en demandait pas tant, met de l’ouvrage sur le métier. Résultat : Rajiv Beranj arrive à réduire la marque peu avant la mi-temps. « Cet excès de confiance nous a été fatal en première période », confie France Pierre. Du coup, Savanne laisse passer pas mal d’occasions. « Nous avons créé pas mal de chances de marquer. Mais nous n’avons pas pu les concrétiser. » N’empêche, il est en demi-finale. Et là, tout peut arriver. « Nous voulons croire en nos chances. Le but est d’aller le plus loin possible et de remporter la finale », annonce le coach.
Dans l’autre quart de finale, la courte victoire de l’AS Rivière-du-Rempart (1-0) aux dépens de Petite Rivière Noire permet aux Nordistes de progresser en demi-finale également. Le buteur de l’ASRR n’est autre que son coach Tony François. Un but en tout début de partie, et l’ASRR se permettait de voir venir. « Petite Rivière Noire nous a rendu la partie difficile. C’est une bonne équipe. Néanmoins, nous sommes satisfaits de ce que nous avons accompli sur le terrain », note Tony François.
L’ASRR, finaliste malheureuse de la précédente édition, au contraire des autres équipes, connaît déjà son adversaire pour les demi-finales. Les Nordistes affronteront le CSSC pour un ticket en finale. « C’est un adversaire coriace que nous avons déjà rencontré. Mais en demi-finale d’une compétition de coupe, tout peut arriver. »
Par contre, il reste un dernier demi-finaliste à désigner. Le dernier quart de finale se jouera le 30 mars entre le Pamplemousses SC et Faucon Flacq. Pamplemousses se trouve actuellement aux Seychelles dans le cadre du tournoi de l’UFFOI qui débute ce dimanche. La première demi-finale mettra donc aux prises le CSSC à l’ASRR le 4 avril. La finale se jouera le 14 avril au stade George V.