Le Pamplemousses SC et La Cure Sylvester s’affronteront en finale de l’Omnicane Republic Cup, après avoir pris le dessus sur le Petite Rivière Noire FC et le Chamarel SC 3-2 et 3-1 respectivement. Ils s’affronteront pour le premier trophée de la saison ce dimanche au stade George V à Curepipe.
L’entraîneur Henri Spéville, qui a déjà remporté ce trophée en trois occasions, savait à quoi s’attendre contre une équipe de Petite Rivière Noire combative à souhait. Au stade Auguste-Vollaire, les choses étaient assez compliquées pour Pamplemousses.
Les Nordistes allaient se signaler très tôt, lorsque Branly Zizi ouvrait le score dès la 12e minute. Mais le PRNFC se réveillait par l’entremise de Christopher Bazerque, qui remettait les deux équipes à égalité peu avant la pause (43e). Tout était à refaire donc pour les Nordistes.
Mais dans le même souffle, Branly Zizi, visiblement en verve, trompait tout son monde et permettait à son équipe de reprendre l’avantage (43e). « C’était un match difficile. L’adversaire vient de rentrer d’un match de Coupe d’Afrique et a donc un match dans les jambes », l’entraîneur de Pamplemousses.
De retour de la pause, les deux équipes se lançaient à l’assaut de leur adversaire, sans parvenir à concrétiser les actions. Puis, survint le but libérateur pour Pamplemousses à la 83e minute, par l’entremise de Frédéric Chavry. Petite Rivière Noire réagissait dans la foulée, par l’intermédiaire de Winlet Lalouette (89e) mais la messe était déjà dite (3-2). « Cette finale sera intense, puisque La Cure Sylvester est une équipe au point, tant sur le plan physique que tactique », souligne Henri Spéville.
De son côté, La Cure Sylvester a écrit l’une des plus belles pages de son histoire en se qualifiant pour la finale de la Coupe en venant à bout du Chamarel SC sur le score de 3-1. Un exploit pour les Port-Louisiens, qui disputent là leur première finale nationale. Dans cette rencontre, les protégés de Danilo Perticot n’ont jamais lâché prise.
Dès la 2e minute, La Cure Sylvester prenait les choses en main, avec un premier but signé Wisdom Abuchi. Mais Chamarel ne se laissait pas impressionner puisque les joueurs de l’Ouest réagissaient vite, grâce à un but de Tobie Olivier (12e).
Mais La Cure Sylvester marquait un deuxième but de Abuchi, à la 20e minute cette fois. « C’est un exploit. Ce succès, c’est grâce aux consignes qui ont été respectées. Nous sommes en finale et nous allons tout donner », avance Danilo Perticot.
Au lieu de se complaire d’une avance d’un but, les Port-Louisiens repartaient à l’assaut. Et leur entreprise s’avéra payante, puisqu’ils marquaient un troisième but grâce à Fabrice Li Tien Kee (50e). Dans la foulée, le joueur de Chamarel Darryl Auguste fut expulsé.
« Tous les joueurs étaient à l’écoute. Je peux aussi dire que c’est le métier qui rentre pour nous », s’exclame Danilo Perticot, qui promet une belle opposition lors de la finale. « Nous sommes contents d’affronter Pamplemousses en finale de l’Omnicane Republic Cup », conclut-il.