Navin Ramgoolam : « Depuis que le député Cehl Meeah m’a communiqué en écrit, lundi, les initiales d’un ministre soi-disant impliqué dans cette affaire, j’ai engagé des procédures de vérification »
Dans une première réaction officielle depuis l’éclatement par le leader du Front Solidarité Mauricien (FSM) et député Cehl Meeah, de l’affaire de transfert allégué de Rs 25 millions d’une banque à une autre avec un ministre qui serait impliqué, le Premier ministre Navin Ramgoolam soutient que « Cehl Meeah fait fausse route complètement dans cette affaire ». C’est ce qu’il a fait comprendre au Mauricien dans une déclaration au téléphone à 12 h 22.
« Depuis que Cehl Meeah m’a communiqué en écrit les initiales d’un ministre soi-disant impliqué dans une affaire de transfert de Rs 25 millions d’une banque à une autre deux jours après l’Assessment d’impôts de la Mauritius Revenue Authority de Rs 20 millions, j’ai engagé des procédures de vérification auprès des institutions concernées. Vous n’êtes pas sans savoir que ce genre d’exercice de contrôle auprès des banques commerciales et autres ne se fait pas facilement. Les conclusions sont négatives quant à tout éventuel transfert bancaire à cette même époque. Avec les informations en ma possession et en attendant des compléments, je peux répéter que Cehl Meeah fait fausse route dans ses accusations contre un membre du gouvernement », a soutenu le Premier ministre.
Navin Ramgoolam, qui confirme que le rendez-vous avec Cehl Meeah au Prime Minister’s Office après la Private Notice Question de lundi s’est déroulée en présence du ministre Lormus Bundhoo et de Patrick Assirvaden, ajoute que « Cehl Meeah ne m’a remis aucun document bancaire au sujet de cet important transfert allégué. Il m’a tout simplement remis un bout de papier avec les initiales d’un membre du gouvernement. C’est tout. Aujourd’hui, la vérité éclate sur cette fausse affaire de transferts bancaires impliquant un ministre », ajoute le Premier ministre, qui compte revenir sur toute cette affaire dans les heures à venir.
La rencontre au PMO s’était déroulée deux heures après la PNQ avec le Premier ministre invitant le leader du FSM à se rendre au Central CID s’il détient des informations à ce sujet.
Dans une première réaction officielle depuis l’allégation par le leader du Front Solidarité Mauricienne, le député Cehl Meeah, d’un transfert de Rs 25 millions d’une banque à une autre en lien avec le réseau gros Dereck et impliquant un ministre, le Premier ministre, Navin Ramgoolam, soutient que « Cehl Meeah fait fausse route complètement dans cette affaire ». C’est ce qu’il a fait comprendre au Mauricien dans une déclaration au téléphone à 12 h 22.
« Depuis que Cehl Meeah m’a communiqué en écrit les initiales d’un ministre soi-disant impliqué dans une affaire de transfert de Rs 25 millions d’une banque à une autre deux jours après l’Assessment d’impôts de la Mauritius Revenue Authority de Rs 20 millions, j’ai engagé des procédures de vérifications auprès des institutions concernées. Vous n’êtes pas sans savoir que ce genre d’exercice de contrôle auprès des banques commerciales et autres ne se fait pas facilement. Les conclusions sont négatives quant à tout éventuel transfert bancaire à cette même époque. Avec les informations en ma possession et en attendant des compléments, je peux répéter que Cehl Meeah fait fausse route dans ses accusations contre un membre du gouvernement », a soutenu le Premier ministre.
Navin Ramgoolam, qui confirme que le rendez-vous avec Cehl Meeah au Prime Minister’s Office après la Private Notice Question de lundi s’est déroulé en présence du ministre Lormus Bundhoo et de Patrick Assirvaden, ajoute que « Cehl Meeah ne m’a remis aucun document bancaire au sujet de cet important transfert allégué. Il m’a tout simplement remis un bout de papier avec les initiales d’un membre du gouvernement. C’est tout. Aujourd’hui, la vérité éclate sur cette fausse affaire de transferts bancaires impliquant un ministre ». Navin Ramgoolam précise qu’il compte revenir sur toute cette affaire dans les heures à venir.
La rencontre au PMO s’était déroulée deux heures après la PNQ avec le Premier ministre invitant le leader du FSM à se rendre au Central CID s’il détient des informations à ce sujet.