Une équipe de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC), aidée par des membres de la Special Supporting Unit, s’est rendue à Résidence Barkly vendredi pour effectuer un inventaire de la propriété de la famille Ghurboo dont un de ses membres, Hervé Gino Ghurboo (49 ans) a été arrêté en juillet avec 1055 doses d’héroïne. Les limiers de la commission ont pu avoir une idée de la forteresse de cette famille dont la demeure de deux étages ressemble forte- ment à un château.

La maison est dotée d’une piscine couverte, d’un ascenseur et d’un terrain de jeu synthétique. Chaque étage comporte au moins trois chambres à coucher et une salle de bains dont le sol est recouvert de granite, sans compter des meubles et des décorations luxueuses. L’ICAC a noté qu’une pièce au deuxième étage est utilisée comme studio de musique. À l’extérieur, les enquêteurs ont noté une zone utilisée comme poulailler et une autre où il y avait des plantations de légumes. Tandis qu’un bâtiment en construction se trouve juste à côté de ce « château ».

Selon une source à l’ICAC, cette propriété est évaluée à plusieurs millions de roupies. Sauf que les membres de cette famille n’ont pas d’emploi fixe et avancent que leurs reve- nus proviennent de l’élevage et des cultures. L’équipe de Navin Beekarry est sceptique et compte solliciter des « attachment orders » afin que les Ghurboo viennent s’expliquer sur leur source de finance- ment. Outre leur propriété, l’ICAC s’intéresse aussi aux véhicules que conduit cette famille et à leurs comptes en banque.

De son côté, l’Anti-Drug and Smuggling Unit de la Western Division travaille d’arrache pied pour démanteler ce ré- seau de drogue opérant à Résidence Barkly. Outre l’arrestation de Gino Ghurboo, la police avait intercepté un de leurs proches amis dans la localité. Charles Maxwell Minator a été intercepté avec Rs 5 millions de drogue le 10 octobre. Selon nos renseignements, l’équipe du chef inspecteur Jagai compte monter d’autres opérations dans cette région dans les semaines à venir.