Un collectif comptant à ce jour 26 Organisations non gouvernementales (ONG) oeuvrant dans divers domaines d’encadrement et de soutien sociaux a vu le jour à la suite des vives difficultés financières auxquelles elles font face depuis la modification en novembre 2010, dans le dernier Budget, des critères de la Corporate Social Responsibility des entreprises. Restriction des axes d’intervention à trois secteurs prioritaires, absence de guidelines actualisées, manque de transparence dans le fonctionnement du National CSR Committee, non-représentativité de l’ensemble des ONG au sein de cette instance de décision font que le concept même de CSR est frappé de paradoxe : les caisses des ONG, loin de se renflouer, souffrent de déficit.