Même si le MMM a décidé de ne pas participer aux débats sur le discours-programme cela n’empêche pas le responsable du dossier sport au sein de ce parti d’avoir une opinion sur la partie consacrée à ce chapitre. «Que dire sur la partie consacrée au sport dans le discours programme? Sinon c’est un grand coup d’épée dans l’eau. Les mesures —si on peut encore dire que ce sont des mesures —n’auront aucune incidence sur le sport mauricien. Pire elles vont davantage plonger le sport mauricien dans le flou et l’incertitude. Car il n’y a pas de plan ni un train de mesures pour relancer la machine qui a pris de la rouille depuis le retour des Jeux des Iles», explique avec force Franco Quirin.
Ce dernier fait des grands sourires quand il souligne avec sa feutre l’annonce que le gouvernement viendra avec un plan intégré pour le sport. «Déjà le ministre ne rencontre ni les fédérations ni le comité olympique avec qui il est en guerre perpétuelle, comment fera Devanand Ritoo pour élaborer un plan d’actions? Ce n’est rien de plus d’un joke de mauvaise foi de la part de ce gouvernement qui a démontré son incompréhension de la chose sportive», rétorque le député de la circonscription No 20