Le Café du Vieux Conseil, sis à la rue du Vieux Conseil à Port-Louis, reprend vie avec des travaux de rénovation et de nouveaux projets mis en place par le nouveau gestionnaire Alain Ponty, chef exécutif. Il veut faire de ce lieu « une maison d’amis ».
Après quinze années d’opération, la Société Café du Vieux Conseil est reprise par un groupe d’amis mauriciens. Depuis août, Alain Ponty est employé comme directeur et chef du restaurant port-louisien.
Dans l’ensemble, pas grand-chose a changé : le café se trouve toujours dans un jardin et une partie en terrasse. Cependant, outre la couche de peinture qui redonne aux parois en béton ou aux meubles un coup de neuf, le nouveau gestionnaire a décidé de lui apporter une touche exotique en y plantant des épices.
Il propose aussi de nouveaux mets régulièrement. Les cartes sont revues tous les mois, fait-il ressortir. 20 % de ce qu’on propose disparaissent en fonction des choix du client. L’objectif est de leur faire découvrir de nouveaux plats, de nouvelles saveurs et sensations.
Alain Ponty indique que le restaurant propose notamment une cuisine française et mauricienne avec des produits frais, qu’il s’agisse de légumes, poulet, poisson ou viande. Si certains des anciens plats proposés figurent toujours sur la carte comme les crêpes et salades, entre autres, le chef a choisi de l’étoffer en y ajoutant des plats traditionnels mauriciens comme le cari poulet aux crevettes ou encore le rougaille de poisson snoek. Cependant, le dessert est français. « On a des desserts comme le sablé aux fraises, par exemple ».
M. Ponty soutient : « Nous n’avons aucune prétention d’être gastronomique. La clé du succès demeure dans le rapport qualité/prix et l’accueil ». Le chef, que les serveurs surnomment « le Molière de la cuisine », compte faire de ce lieu « une maison d’amis ».
« Ce que je veux, c’est que ceux qui viennent se sentent chez eux, qu’ils adoptent les lieux. Que cela devienne un espace populaire. On veut accompagner ce bien-être ». Dans cette optique, il annonce un happy hour les vendredis à partir de 17 heures, dès janvier 2012. Il prévoit des soirées à thème avec des orchestres. Quatre personnes sont employées en cuisine du restaurant et trois en salle.
Le restaurant est ouvert tous les jours au déjeuner de 11 heures à 15 heures et sur réservation pour le dîner. Il compte 100 couverts.