Le Chef Nizam Peeroo invite les Mauriciens à venir découvrir et déguster le coeur de palmiste, un produit bien de chez nous, sous diverses formes, au Labourdonnais Waterfront, du 22 au 30 janvier. Consommé comme un légume, il accompagne viande, volaille et poisson. C’est aussi un bon ingrédient pour la salade, le canapé, le gratin ou même pour la quiche.
Pendant tout le festival au Brasserie Chic, les gourmets pourront l’apprécier, au déjeuner comme au dîner, en carpaccio et tartare de noix de St Jacques, huile d’olive parfumée à la mandarine, en beignet avec le camembert accompagné d’une sauce aux fruits de la passion et de roquette poivrée ; en duo avec des tomates rôties, accompagnées d’une salade de mesclun à la vinaigrette de l’huile de noix et de caviar de citron ou encore en velouté, relevé de poivre à queue de Madagascar, avec de fines tranches de magret fumé, ou encore en dim sum pour ne citer que ces quelques préparations.
En outre, en guise de dessert, le coeur de palmiste est aussi servi sous forme de crème brûlée, de rôti au miel d’acacia ou de glace.