Du poisson, du poulet et de la viande – dans toutes leurs saveurs – seront les principaux menus  que les athlètes et officiels dégusteront au Village des Jeux pendant ces quinze prochains jours. La liste des menus a été présentée aux chefs de mission hier.
« Ça sent typiquement les plats seychellois avec les poissons grillés et le curry de poulet au coco. Je sens que les athlètes mangeront à leur faim », nous a confie un chef de mission étranger après avoir pris connaissance de la variété de menus proposés. L’équipe de restauration, constituée de plus d’une centaine de personnes, dirigée par Richard Mathiot, devra nourrir plus de 2 000 bouches, matin, midi et soir.
« Outre les athlètes et officiels, nous devrons compter également sur les  volontaires et responsables qui travailleront pour ces Jeux. Nous avons calculé entre 2 000 à 2 500 personnes à faire manger quotidiennement. Nous avons bien bossé pour que la bouffe soit bonne et que cela se fasse  aussi rapidement afin de ne pas trop faire attendre les athlètes. Everything is under control », nous a fait ressortir Richard Mathiot.
L’équipe de restauration a prévu sept coins d’approvisionnement. Chaque coin pourra contenir environ 400 couverts. La journée débutera avec un petit-déjeuner continental ou mixte à partir de 6h30 et ce, jusqu’à 8h45. Pour le déjeuner (11h30-14h), des menus variés seront dans les casseroles de même que pour le diner où le restaurant sera ouvert de 18h30 à 21h45.
A titre d’exemple, le Club Maurice aura dès son arrivée au Village le mercredi 3 juin du poulet grillé aux herbes fines,  du ragout de viande, de la pomme de terre rôtie, du vindaloo de poisson, du riz aux poivrons et des légumes sautées au beurre.  
Toujours est-il que des dispositions ont été prises pour les athlètes musulmans qui jeûneront en cette période de ramadhan. « Nous ne ferons pas de discriminations. Nous avons des arrangements spéciaux pour eux afin qu’ils puissent prendre leurs petits-déjeuners à 4h30 avant d’entamer leur jeûne. Des menus spéciaux seront également proposés aux athlètes et officiels malades » , a indiquéRichard Mathiot.
L’équipe de restauration fera un test grandeur nature aujourd’hui  avec l’entrée au Village de la délégation seychelloise.