La Mauritius Stationery Manufacturers Ltd a décidé, dans le cadre de sa restructuration, de céder ses opérations de cartonnerie à un repreneur. Elle se concentrera sur le segment d’activités où elle estime jouir de plus d’avantages concurrentiels, à l’instar du Packaging Printing.
La Mauritius Stationery Manufacturers Ltd (MSM) se restructure. Ce faisant, l’entreprise cédera ses opérations de cartonnerie à un repreneur afin de se concentrer sur d’autres activités plus lucratives, notamment le Packaging Printing. Selon un communiqué de MSM, qui est cotée sur le marché officiel de la Bourse, l’outil de production lié aux activités de cartonnerie demandait une mobilisation de fonds additionnels « qui retardait le succès de la restructuration de l’entreprise amorcée depuis l’année dernière ». D’où la décision de trouver un repreneur, un « acteur du métier », pour garantir la continuité des opérations auprès de ses clients et ses employés. Le repreneur, précise le communiqué, pourra bénéficier des synergies offertes par un rapprochement avec MSM.
« Il en découlera probablement une optimisation des ressources, tant au niveau des équipements que du personnel. MSM accompagnera les employés, dont les services ne seront pas retenus, en recherchant des opportunités de reclassement possibles ou en compensant leur fin de contrat », fait-on ressortir. L’accord de reprise des opérations de cartonnerie porte sur le rachat du site de production (terrain, bâtiment et équipement inclus).
« Se séparer d’une de nos principales activités a été une décision difficile, mais réfléchie. En tant qu’employeur responsable, nous nous assurons que toutes les étapes soient conformes à la loi et nous avons, de ce fait, mis en place des structures pour assurer une bonne transition pour toutes les parties concernées », déclare Hervé Duranton, CEO de MSM. Selon lui, MSM sera à l’avenir en mesure de renforcer ses positions dans le segment du Packaging Printing (production de boîtes, d’étiquettes, édition de manuels scolaires, entre autres) et qui, estime la direction, présente un potentiel de croissance intéressant, notamment sur les marchés d’Afrique de l’Est.