Des 10 429 candidats à Maurice et à Rodrigues aux derniers examens du HSC, 7 863 ont décroché leurs diplômes de fin d’études secondaires, ce qui représente un taux de réussite de 75,4 %. Les résultats sont connus depuis la mi-journée depuis que la ministre de l’Éducation, Leela-Devi Dookun, a annoncé les noms des 45 lauréats de la cuvée 2014 (quatre à Rodrigues) lors d’une conférence de presse retransmise en direct à la télévision. À l’exception du Collège Saint-Esprit et du Collège Lorette de Quatre-Bornes (établissements régionaux) qui se partagent trois bourses, les National Colleges ont raflé les 38 autres bourses d’État. Contrairement aux années précédentes où la répartition de ces bourses d’études était plus ou moins équilibrée, cette fois le QEC, le RCC et le RCPL affirment leur suprématie. Hormis le QEC qui fait un sans-faute, dans une dizaine collèges ayant présentés plus de 100 candidats le taux de réussite oscille entre 90 et 98,54 %.
S’agissant de la performance globale, le taux de réussite a chuté de 2,5 %, soit 75,40 % contre 77,93 % pour les examens de 2013. Selon une première observation générale du MES, cette régression serait due à une baisse dans le taux de réussite dans les matières scientifiques. En effet, la chimie, la biologie et les mathématiques enregistrent une baisse notable. D’après les statistiques, après une progression constante dans la performance des candidats de 2008 à 2011, le taux de réussite a commencé à chuter depuis les examens de 2012. Certains tentent une explication en avançant une baisse dans le nombre d’entrées. Or, depuis 2012, on relève une augmentation assez remarquable dans le nombre de candidats aux examens du HSC.
Comme pour les résultats du SC rendus publics le 21 janvier dernier et qui étaient en ligne, les candidats à ces derniers examens ont pu prendre connaissance de leurs résultats aujourd’hui en se connectant au site de Cambridge en utilisant un code personnalisé remis par le MES. Les chefs d’établissement recevront dans l’après-midi les “results slips” de leurs candidats.
Ahmed Jahangeer, l’Officer in Charge du MES, qui était aux côtés du ministre Dookun ce matin pour la proclamation des noms de lauréats, se dit « heureux » de la réussite du système d’E-Results. Il reconnaît toutefois que, contrairement aux résultats de SC, ceux du HSC sont moins détaillés dans la version électronique, raison pour laquelle un grand nombre de candidats ont préféré se rendre directement dans leurs collèges respectifs durant la matinée. « Nous nous réjouissons qu’il n’y ait pas eu de faille électronique dans la mise en pratique du système et sommes contents d’avoir pris l’initiative. Petit à petit, la population se détachera du système traditionnel de la proclamation des résultats du HSC », a-t-il déclaré au Mauricien.