• Les résultats du School Certificate 2019 accessibles sur le site de Cambridge à partir de 10h, ce jeudi 16 janvier

Les étudiants ayant pris part aux examens de School Certificate (SC) en octobre 2019 auront leurs résultats ce matin. Les collèges ont déjà procédé à la distribution des codes aux candidats avant-hier. Cela leur permettra d’avoir accès à leurs résultats sur le site web de Cambridge à partir de 10h. Environ 19 000 étudiants ont pris part à ces examens. L’année dernière, le taux de réussite était de 71,51%.

Cette année sera particulièrement importante pour ceux ayant passé le SC, car c’est à partir de 2020 que le ministère de l’Éducation appliquera sa politique de cinq “credits” obligatoires pour passer en Grade 13 (HSC). Une échéance que beaucoup, que ce soit au niveau des collèges ou les parents, appréhendent, car l’année dernière, un grand nombre d’étudiants avaient été contraints de refaire leur SC, faute de quatre “credits”.

Ils étaient environ 19 000 candidats à passer cet examen en octobre 2019. Si l’on compare ce chiffre à celui de 2018, où il y avait environ 15 000 candidats, on peut estimer qu’il y a environ 4 000 étudiants qui ont refait le Grade 11 (SC). Toujours est-il que 140 étudiants, 56 garçons et 84 filles, ont obtenu six unités, soit la meilleure note, l’année dernière, le plus grand nombre venant du Queen Elizabeth College, soit 45.

Avec les cinq “credits” imposés, plusieurs institutions se positionnent pour proposer des alternatives au HSC aux étudiants. D’abord, le gouvernement lui-même, propose une option pour entrer dans son école polytechnique, où l’on propose des formations en Tourism and Hospitality, Nursing, ICT et langues étrangères, entre autres.

Le Charles Telfair Institute a également annoncé la possibilité d’entreprendre un parcours alternatif aux universités à travers le TAFE. Finalement, il y a les écoles privées payantes, qui acceptent des candidats avec moins de cinq “credits” et les préparent pour le General Certificate in Education. Rappelons que les centres du Mauritius Institute of Training and Development sont eux passés sous le ministère du Travail et qu’une réorganisation est en cours.