Le groupe Terra Mauricia Ltd a réduit sensiblement ses pertes pour le premier semestre 2015, les ramenant à Rs 26,5 millions (après-impôt) par rapport à Rs 170,4 millions pour le semestre correspondant de 2014. Excluant tout événement exceptionnel, le groupe espère terminer l’exercice financier 2015 avec de meilleurs résultats comparativement à 2014 (profits nets de Rs 432,2 millions).
Terra a enregistré un chiffre d’affaires de près de Rs 1,4 milliard sur la période janvier-juin 2015, par rapport à Rs 1,3 milliard pour les six premiers mois de 2014. Les revenus du segment « Sucre » ont connu une amélioration, passant de Rs 21,1 millions à Rs 57 millions alors que ceux des « Brands » (en particulier de Grays Ltd) ont augmenté de plus de 10 % pour atteindre Rs 678,4 millions. En revanche, le chiffre d’affaires du segment « Énergie » a diminué légèrement, passant de Rs 595,7 millions à Rs 570,4 millions.
Au niveau des résultats nets, on relève que le segment « Sucre » a affiché des pertes de Rs 191,7 millions contre Rs 323,5 millions pour le semestre correspondant de l’année dernière. Cette baisse, souligne la direction de Terra, est expliquée par trois facteurs : 1) la stabilité des prix même si ceux-ci sont demeurés à un niveau relativement faible, 2) l’exercice de 2014 avait été marqué par un « carry-over » d’un déficit de Rs 32,5 millions sur la précédente récolte et 3) une amélioration de Rs 20 millions au niveau des coûts opérationnels. Terra a pu également contenir ses pertes grâce à l’apport de la compagnie associée basée en Côte d’Ivoire.
S’agissant du cluster « Énergie », les bénéfices nets sont passés de Rs 52,6 millions à Rs 49,2 millions. Le groupe fait remarquer que la baisse du chiffre d’affaires est due à une réduction des tarifs d’électricité. Malgré une roupie faible, le niveau des profits n’a pas beaucoup diminué, cela en raison d’un contrôle des coûts d’opération aussi bien que d’une baisse des coûts des intrants.
Pour ce qui est des « Brands », la hausse des bénéfices découlant de la croissance du chiffre d’affaires a permis de mitiger la contre-performance des activités de la distillerie. La direction de Terra fait aussi état d’une meilleure performance des compagnies associées pendant le premier semestre 2015.
Évoquant les perspectives pour le reste de l’année, terra dit anticiper une amélioration substantielle du cluster « Sucre » comparativement à 2014, mais considère qu’avec le prix actuel du sucre il est difficile de prévoir la rentabilité de cette activité. Quant aux autres secteurs d’activité et compagnies associées, ils devraient fournir de meilleures performances, ce qui pourrait amener le groupe à afficher en 2015 des bénéfices supérieurs à ceux de 2014.