Selon le contrat, le nouveau pont d’Ilot, reliant la localité au centre de Camp Diable devait être complété depuis décembre 2013. Qui plus est, les travaux n’ont guère avancé depuis sa dernière site visit. Autant de raisons pour le ministre des Infrastructures publiques, Anil Bachoo, de monter le ton contre le contracteur Super Builders. Il a annoncé que des sanctions seront prises.
Depuis plus de quarante ans, la cinquantaine de familles d’Ilot, situé au beau milieu des champs de cannes à Camp Diable, attendent la construction d’un pont pour faciliter l’accès au centre du village. En octobre 2012 ce projet a finalement été validé et le contrat alloué à Super Builders Co Ltd.
Toutefois, les travaux sur ce site avancent très lentement. Les habitants laissent entendre que bien souvent « il n’y a que deux ouvriers sur le site. Pendant un mois, il n’y avait même personne. » Ce qui a poussé le ministre des Infrastructures publiques et les trois députés de la circonscription, Abu Kasenally, Tassarajen Pillay Chedumbrum et le PPS Pradeep Peetumber, à se rendre sur les lieux hier.
Dès son arrivée, le ministre des Infrastructures publiques a constaté que les travaux n’avaient pas avancé depuis sa dernière visite. Le représentant du contracteur a tenté d’expliquer que les récentes grosses pluies ainsi que l’épuisement du montant décaissé, soit quelque Rs 17 millions, en étaient la raison. Mais le ministre a estimé que ce n’était pas une excuse. « Si pa kapav rann travay pa pran », a-t-il martelé avant d’ajouter : « Eski zot pe gagn tro boukou travay ? »
Le ministre a par la suite expliqué qu’aucun travail ne doit être interrompu sans raison valable. « Si on a besoin de sommes additionnelles, il faut le faire savoir et nous ferons le nécessaire. » Un budget de Rs 24 millions a été alloué à la construction du pont d’Ilot. À ce jour 80% de la somme a été versée au contracteur. Anil Bachoo a précisé qu’il n’est pas question que le projet dépasse le budget alloué.
Les ministres Kasenally et Chedumbrum Pillay ainsi que le PPS Pradeep Peetumber ont fait comprendre que les habitants de cette localité rencontrent beaucoup de difficultés. « Que ce soit pour aller à l’école ou se rendre au travail, ils devaient emprunter un vieux pont en mauvais état ou passer par les sentiers entre les champs de canne. Il n’y a pas longtemps, une dame a même fait une chute et s’est fracturé le pied. La construction d’un nouveau pont a toujours été réclamée par les habitants. »
Le ministre Bachoo a exigé du contracteur que le pont soit terminé au plus tard le 31 juillet. Il a aussi dit son intention de prendre des sanctions contre le contracteur en fonction du contrat.
Par ailleurs, plusieurs autres projets sont actuellement en cours dans la circonscription N°13, Rivière-des-Anguilles/Souillac. Le PPS Pradeep Peetumber cite la foire de Rivière-des-Anguilles, bientôt complétée, de même que l’éclairage du terrain de foot de la localité. Des démarches sont également en cours en vue de convertir l’emplacement de l’ancien poste de police du village, devenu un dumping ground, en espace vert.
L’aménagement d’un parcours de santé à La Flora, Grand-Bois et Rivière-du-Poste est aussi prévu, de même que la construction de drains dans plusieurs localités.