Suspendu pour quatre semaines et mis à l’amende (Rs 100 000) pour wreckless ride sur Always Flirting samedi dernier, Derreck David a finalement mis un terme à l’aventure chez l’écurie Foo Kune. Leader au classement des jockeys avec 22 victoires, le Sud-Africain regagne son pays le samedi 2 août.
Hué par les turfistes au Champ de Mars samedi après sa monte dans la quatrième course, Derreck David avait déjà jeté partiellement l’éponge en déclarant forfait pour les cinq dernières courses de la journée. Absent au training hier, il était au Champ de Mars tôt ce matin et s’est entretenu avec un officiel du Mauritius Turf Club pour activer les démarches administratives afin de s’acquitter de la taxe au niveau de la Mauritius Revenue Authority. Il compte rentrer en Afrique du Sud le 2 août, alors qu’il ne sera éligible de monter en courses qu’à partir du lundi 11 août 2014.
L’écurie Foo Kune s’est déjà mise à la recherche du successeur de David. Le jockey sud-africain Richard Fourrie, le premier contacté, avait dans un premier temps donné son aval avant de se rétracter. Maintenant, Paul Foo Kune lorgne du côté de Sherman Brown, qui avait déjà défendu les couleurs de la défunte écurie Fok dans le passé.
En attendant la titularisation d’une nouvelle cravache, c’est le Mauricien Rye Joorawon qui aura les premiers choix du côté de l’actuel leader au classement des écuries. Il était du reste sur les chevaux de Foo Kune ce matin, un autre Mauricien Dinesh Sooful assurant le poste de numéro 2.
À noter que l’écurie Foo Kune fait l’objet d’une nouvelle enquête, cette fois dans l’épreuve principale où le handling de Sooful sur Captain Firth — 4e de la course mais suffisant pour qu’il décroche le titre de champion des 4-ans — sera passé à la loupe des Racing Stewards avant la journée de samedi prochain.
Le Chilien Roberto Perez, qui, depuis le semaine dernière a eu le feu vert du Mauritius Turf Club pour monter chez l’écurie Rameshwar Gujadhur, est maintenant en attente de son permis de travail. Il devrait être des nôtres la semaine prochaine.
Par ailleurs, ce matin, trois barrier-trials ont eu lieu et ont concerné Nordic Warrior (Jeannot Bardottier), Roman Express (Rye Joorawon), No Prisoners (Dinesh Sooful) et Torotino (Stéphan Azie) ; Indaba My Children (Damien Oliver), Obligation (Johnny Geroudis), Dual Asset (Richard Mullen) et Eastward Bound (Stéphan Azie) ; Storm Dancer (Richard Mullen), Martin (Stéphan Azie) et Awesome Power (Damien Oliver).
Doublé pour Juglall
Ailleurs, à Singapour, Nooresh Juglall continue son petit bonhomme de chemin. Dimanche, le Mauricien a ramené un beau doublé avec Twodollarmuppet et un gros outsider coté à 51-1, Spinning Success, tous deux entraînés par le Zimbabwéen Michael Clements. Le Mauricien aurait même pu signer un triplé, mais le cheval avec lequel il avait le plus de chance est sorti deuxième.
En présence de sa jeune épouse Chaaya, Jugllall a eu l’honneur de recevoir le trophée pour une des deux victoires, car le Suédois Sven Johnson, le propriétaire de Twodollarmuppet, n’était pas présent. Ce doublé est un merveilleux cadeau d’anniversaire pour Nooresh Juglall, qui célèbre aujourd’hui ses 23 ans.