Les Racing Stewards ont encore frappé fort ce matin. C’est Girish Goomany qui a été pris dans les mailles du filet des RS pour sa monte sur Count Emmanuale, doublure de l’entraînement Jean-Michel Henry et qui a terminé deuxième derrière sa compagne de box, la jument Don’t Tell Mama. Il a pris pour huit semaines de suspension, sanction ramenée à six semaines grâce à son clean record sous ce règlement.
Il est reproché Goomany de n’avoir pas pris « all reasonable and permissible measures to ensure that, throughout the race, his horse is given full opportunity to win or obtain the best possible place in the field ». Une situation qui s’est surtout manifestée selon les commissaires de courses entre les 700m et 500m de la septième course disputée sur le kilomètre.
Son entraîneur Jean-Michel Henry a défendu bec et ongles son jockey. Un moment, il s’en est même pris à l’Indien Ravikumar Vaibhav, un des deux témoins assignés. Vaibhav (Plain Of Wisdom) et Rye Joorawon (Nadas), convoqués dans l’enquête, ont confirmé qu’ils ont dû reprendre leur monture respective quand Goomany avait ralenti sur les barres. Sanctionné selon le règlement 160 A (a), Goomany a eu quelque part la clémence des RS.
Un autre Mauricien, Dinesh Sooful, a écopé d’une amende de Rs 20 000 pour avoir été trouvé coupable de careless riding sur Joe’s Legacy (1re course). Il a laissé son cheval verser sur Wonderlaine (Girish Goomany) à 25m du but.
On prêtait l’intention aux Racing Stewards d’ouvrir une enquête sur le favori battu Mc Naught (Sanish Ramgopal), avant-dernier de la course d’ouverture à 14 longueurs du vainqueur Mount Fuji (Yashin Emamdee). Finalement, ni Ramgopal ni son entraîneur Shirish Narang n’ont été convoqués ce matin.
Pour rappel, Rye Joorawon (Fleetfox) et Swapneel Rama (Harryhopeithappens) avaient été épinglés pour interférence samedi. Ils ont pris chacun une semaine de suspension.
Par ailleurs, signalons le rarissime exploit de Nooresh Juglall, auteur de cinq victoires en une journée (vendredi dernier) à Kranji. Une five-star performance pour le Mauricien qui fêtait ce jour-là son 25e anniversaire. Juglall compte 98 victoires à Singapour à ce jour. Il occupe présentement la septième place au classement des jockeys.