La 21e journée hippique 2013 a livré son lot de suspensions et d’amendes. Après les sanctions de Jeanot Bardottier (Rs 20 000 sur Solar Captain) et Cédric Ségéon (Rs 25 000 sur Liquid Motion) infligées par les Racing Stewards samedi, les RS ont encore enquêté ce matin. Cette fois, ce sont Corné Orffer, Johnny Geroudis, Robbie Burke et Jean-Roland Boutanive qui sont passés à la trappe.
Les trois premiers nommés ont tous été sanctionnés par les RS pour careless riding. Si Robbie Burke aura à débourser Rs 25 000 pour careless riding sur sa pick up ride Not Liable dans la course n°5 — il avait gêné Makes Me Wonder (Swapneel Rama) et Ghost Dog (Reehaze Hoolash) à l’emballage final — par contre, Corné Orffer devra purger une semaine de mise à pied et payer une amende de Rs 40 000 pour sa monte sur Wonder Kid, vainqueur de la neuvième épreuve et qui avait gêné Monsieurnando (Gregorio Arena) dans la ligne droite finale.
À peine revenu de suspension et revoilà Johnny Geroudis sur le gril. Le jockey de l’écurie Rousset a été cette fois trouvé coupable de monte négligente sur Marine Sky (quatrième course). Il a été puni pour une semaine et aura à payer une amende de Rs 30 000.
Jean-Roland Boutanive, lui, a été condamné à une amende de Rs 10 000 pour n’avoir pas monté Sweep Forward (2e course) jusqu’au but, le privant de la 4e place.
Au chapitre des suspensions, il faut rappeler que Robbie Burke purgera sa suspension (une semaine sur Uly lors de la 19e journée) samedi. Il sera toutefois opérationnel le lendemain. Sunil Bussunt, de son côté, qui purge six journées, verra sa sanction s’achever après la journée de dimanche. Il reprendra lui la compétition le 10 août.
Toujours en ce qui concerne la 5e course de la 21e journée, Rama et Taslima Valayden, propriétaires de Ghost Dog, ont alerté hier la Gambling Regulatory Authority, les Racing Stewards et les commissaires administratifs du Mauritius Turf Club quant au déroulement de cette épreuve émaillée d’incidents. Ils reprochent à Swapneel Rama, qui pilotait Makes Me Wonder, sa tactique employée et soulignent qu’ils ne partagent pas la même lecture du film que les RS par rapport à l’interim report.
Latham et Teetan au training
Retrouvailles au Champ de Mars pour Keagan Latham ce matin. Licencié par l’écurie Perdrau voici quelques semaines, le Sud-Africain avait été approché par la suite par Ricky Maingard. Pas encore éligible samedi dernier, Latham avait suivi la 21e journée en spectateur mais aux côtés de son nouvel employeur. Les formalités administratives complétées, il était en selle ce matin et a retrouvé pour sa première monte un certain Ice Axe.
Karis Teetan, qui exercera à Hong Kong à la mi-août, était lui aussi de retour ce matin après un petit crochet sur l’Afrique du Sud. Il a travaillé entre autres Baron Blixen et Iwannadance et sera en action pour le double meeting du week-end prochain. Par contre, Johan Victoire, la nouvelle cravache de l’écurie Gujadhur, est toujours dans l’attente de son permis de travail.
À noter que trois barrier trials se sont déroulés ce matin. Le premier groupe avait concerné Caravaggio (Teeha), Kalinago (Bussunt) et Albert Mooney (Geroudis), le deuxième comprenait The Colonels Son (Joorawon), Bronco Buster (Teeha), Rasheed (Sooful) et Rear Admiral (Geroudis), alors que le troisième engageaient Burberry (Arena), Leisure Jet (Joorawon), Suprising Dream (Sooful) et Mr Oshkosh (Bolah).