La sanction est tombée ce matin à l’issue de l’enquête concernant la monte de Fyrkat dans la ligne droite finale de la dernière course de samedi dernier. L’Australien a écopé d’une suspension de trois mois et d’une amende de Rs 100 000 pour n’avoir pas pris toutes les précautions nécessaires pour que son cheval l’emporte ou obtienne la meilleure place à l’arrivée.
Les Racing Stewards sont arrivés à la conclusion que si entre les 150m et les 75m, Noel Callow n’avait pas monté avec sa vigueur habituelle, Fyrkat l’aurait emporté quand on considère la marge qu’il y avait entre ce cheval et Tobeastar à l’arrivée. Ce qu’on retiendra de cette enquête est que l’Australien a encore essayé de berner son monde. Dans un premier temps, il a demandé que la presse ne soit pas présente, étant, selon lui, « unqualified » et avant de laisser comprendre que sa convocation devant les RS résultait d’un « trial by the press ». Or, l’enquête avait été ouverte dès samedi dernier après la journée.
Il devait aussi faire croire que le board des RS s’était déjà prononcé à son égard au sujet de sa monte. Le board des RS s’est réuni avant de se prononcer en faveur de la présence de la presse qui assiste aux enquêtes depuis une vingtaine d’années et n’a rien trouvé à redire à son sujet.
Noel Callow a, une fois encore, essayé de se défendre. Arguant que Fyrkat avait « badly hung in » et qu’il n’avait pas pu le monter avec sa vigueur habituelle. Cependant, le Chief Stipe est venu démontrer que Fyrkat n’avait pas versé à l’intérieur, sauf peut-être quand il a été redirigé vers la gauche. Il a aussi été question du fait que le cheval avait, au contraire, versé à l’extérieur.
L’entraîneur Patrick Merven a pour sa part déclaré à une question du Chief Stipe sur la monte de Noel Callow que c’était au jockey de répondre à cette question car c’est lui qui était en selle sur Fyrkat.
Noel Callow a fait part de ses craintes de ne pas pouvoir revoir sa famille avant que le board ne se prononce. Il a ajouté qu’il n’avait jamais été sanctionné sous le règlement 160 A (a) durant une carrière qui a débuté depuis plus de 22 ans. Il a plaidé non-coupable de la faute qui lui était imputée et a été sanctionné en conséquence. On ne sait cependant si l’Australien fera appel de cette sanction.
Il est à noter que les montes de Mc Naught (Sanish Ramgopal) et Vinay Naiko (League Of Legends) ont aussi été questionnées par les Racing Stewards, mais qu’aucune suite n’a été donnée à ces deux interrogations. Sachez aussi que Yashin Emamdee, blessé à un orteil samedi dernier, était de retour ce matin sur les chevaux entraînés par Ramapatee Gujadhur.
Par ailleurs, plusieurs barrier trials ont eu lieu ce matin. Le premier essai a engagé Schachar (Vinay Naiko), Guilty As Charged (Swapneel Rama), Tembot (Mark Neisius) et Canadian Dollar (Nishal Teeha), suivi de celui de Racketeer Blues (Nishal Teeha) en solo. Les nouveaux The Tipster (Noel Callow), Forward Drive (Vinay Naiko) et Maestro’s Salute (Jeanot Bardottier) étaient réunis dans le barrier 3, tandis que les deux derniers trials ont été animés par The Deacon (Nishal Teeha), Mount Fuji (Derreck David), Blaze Of Noon (Rye Joorawon) et Midnight Intruder (Donavan Mansour) ; Dawn Raid (Nishal Teeha) Charles Lytton (Derreck David) et Brazo (Mark Neisius).