Les Racing Stewards ont sévi dans l’affaire Zip It, dont le déroulement de la course, de surcroît inscrite dans le week-end international, est considéré comme l’un des plus honteux disputés au Champ de Mars. Sur les sept cavaliers mauriciens convoqués par les RS, Jean Roland Boutanive (Drug Squad) a été le plus sévèrement sanctionné, écopant de dix-huit semaines de suspension.
Swapneel Rama (Port Albert) et Reehaze Hoolash (Infinite Destiny) ont écopé de quatorze semaines de mise à pied, Nishal Teeha (Manta Ridge) et Mayaven Chinapiel (The Sneaker) douze semaines, Dinesh Sooful (Surprising Dream) deux semaines, alors qu’aucune charge n’a été retenue contre Niven Marday (Fraser). Le board de ce matin était présidé par Ian Paterson, assisté de Ramesh Manrakhan, Tanvir Adamjee et Pursooramrye Kallechurn, alors que Samraj Mahadia a agi comme traducteur.
Dans cette affaire, seuls Nishal Teeha et Mayaven Chinapiel ont plaidé coupables. Aussi, si Sooful a été puni selon le MTC Rule 160 A (i) « for failing to ride to the satisfaction of the Stewards », où il écopa de deux semaines de suspension assortie de Rs 25 000 d’amende, tous les autres ont été sanctionnés en vertu du MTC Rule 160 A (a) « … in that he failed to take all reasonable and permissible measures to ensure that X (the horse) was given full opportunity to win or obtain the best possible place in the field. »
Le déroulement de cette course d’ouverture de la 40e journée entre Mauriciens sur 1400m a fait couler beaucoup d’encre depuis samedi. La tactique de Jean-Roland Boutanive, qui reprit trop sa monture une fois en tête pour laisser ensuite à Zip It (Rakesh Bhaugeerothee) le contrôle des opérations peu avant le Tombeau Malartic pour ne plus être rejoint, avait été décriée. La cote du cheval vainqueur passa de Rs 1400 à Rs 470.
Niven Marday, dernier de l’épreuve avec Fraser, fut questionné par les RS qui conclurent à un « no further proceeding ». Rakesh Bhaugeerothee, victorieux avec Zip It, Nooresh Juglall, qui termina deuxième de l’épreuve avec Chirac, et Sunil Bussunt, huitième à l’arrivée avec Ballito Boy, furent les trois jockeys qui n’avaient pas été appelés pour cette enquête.