Une cérémonie pour marquer la fin des années de services des navires CGS Retriever et CGS Rescuer s’est tenue ce mercredi 11 décembre au Quay B, à Port Louis.

A cette occasion, les pavillons des deux navires, acquis en décembre 1989, ont été abaissés pour la dernière fois, mettant ainsi fin à leur 30 années de carrière dans les forces maritimes.

Le Commissaire de police, Mario Nobin, présent pour l’occasion, a souligné que « c’est une tradition de rendre hommage aux bateaux qui ont servi dans le National Coast Guard, comme c’est le cas en Angleterre et en Inde ».

Mario Nobin s’est également félicité que ces deux navires aient servi le pays pendant 30 ans où « ils ont grandement contribué à assurer la protection marine de notre zone économique exclusive ». Il a rappelé que « le CGS Retriever et le CGS Rescuer ont été déployés pour des opérations de recherche et de sauvetage, la surveillance du territoire, le combat contre la drogue, des exercices conjoints avec les garde-côtes des autres nations et la lutte contre la pollution, entre autres ».

Ex-URSS.

Le 11 décembre 1989, deux Fast Patrol Crafts de la classe Zhuk furent offerts à Maurice, sous un protocole d’accord entre le gouvernement de Maurice et le gouvernement de l’ex-URSS.

Ces deux navires d’origine soviétique ont été nommés CGS Retriver et CGS Rescuer et mis en service le 19 janvier 1990.

L’introduction de ces deux navires-patrouilleurs dans la NCG a marqué une étape majeure dans l’histoire de la garde-côte. Ils ont amélioré les capacités de l’organisation à mener des opérations de surveillance. Au début des années 90′, ces deux navires – avec le CGS Amar – ont constitué le premier Patrol Vessel Squadron.

Sur tous les fronts.

La mission principale des ses navires était d’effectuer des patrouilles autour des côtes de Maurice et de mener des opérations de recherche et de sauvetage. Ils venaient également en aide aux navires en détresse et participaient aux opérations conjointes avec des unités de la Police telles que l’Anti-Drug and Smuggling Unit et avec des navires étrangers.

CGS Retriver et CGS Rescuer ont parcouru 72 318 milles marins à la vapeur et ont navigué pendant 12 680 heures.

A ce jour, la NCG dispose d’une flotte de cinq navires, dix Fast Interceptor Boats dont deux à Rodrigues, deux avions et quelque 70 bateaux. Le Dornier est venu s’ajouter à la flotte en 2016.

La NCG comprend 21 postes à travers Maurice incluant une à Rodrigues. Elle opère également deux postes à St Brandon et une à Agaléga.

En vue d’améliorer la prestation de service, 19 unités de la NCG ont été accréditées selon les normes ISO 9001 : 2015.

Le Commissaire de police a de plus annoncé que le projet Trident – comprenant un nouveau quartier général du NCG, des facilités pour la réparation des bateaux, et des postes d’ancrage -, sera construit l’année prochaine. « Nous sommes arrivés à un stade avancé au niveau des “tenders” et le contrat devrait être alloué bientôt. »

La Coast Guard Training School (CGTS), institution qui forme les cadres de la force policière et de la garde-côte nationale, a aussi été enregistrée auprès de la MQA. Ce qui constitue une étape additionnelle vers la professionnalisation du CGTS.